Plaire : Gérald Genty

En matière de musique, comme dans tous les domaines on ne peux pas tout connaître et tout aimer. Régulièrement sur Woufsblog, vous pouvez découvrir (redécouvrir) un artiste ou une petite parcelle de son oeuvre.

Gérald Genty est un chanteur français né à Belfort le 23 avril 1974.
Il chante le plus souvent des chansons « à textes » parsemées de nombreux jeux de mots. Celles-ci comportent de nombreux « personnages » à qui il prête sa voix. Lors des concerts de sa première tournée, ces personnages sont figurés par des bonshommes en bois (comme « David Bowie »). Les ampoules électriques qui leur servent d’yeux s’allument à chaque intervention.

Après un premier album en groupe (guitare, basse, accordéon) en 1997, il sort en solo deux albums autoproduits : Danthonlogis (1999) et Danthonlogis 2 (fin 2002). Après avoir signé chez Wagram, Gérald Genty sort en mars 2004 Humble Héros, un opus aussi déjanté que plein d’humour, dans lequel il reprend des titres de Danthonlogis et Danthonlogis 2 réenregistrés en studio par Dominique Ledudal durant l’été 2003. L’album est porté par le titre Pour l’instant je suis pas encore trop connu, ça va, mais après… j’sais pas!.

Les paroles :

Je mange une fois par jour
Je mange une fois pour toi
Je mange une fois pour toute
Et toi, tu doutes de moi

Quand arrive le mois d’août
Je devrais être heureuse
Mais les filles de la Redoute
Me rendent frileuse

Alros je dis et je redi..gère mes radis
Hardie je ne suis plus
En hypoglycémie

Mais je voudrais te plaire
Etre un peu plus légère
Me fondre enfin dans l’air
Dans l’air du temps
Qui passe et me rend lasse
De prendre de plus en plus de place
J’ai peur que tu me remplaces

Je mange une fois pas semaine
Ca devient vraiment dur
Mais je tiendrai oui c’est sûr
Si de plus en plus il m’aime

De toute façon, j’ai pas le choix
Si ma balance craque
Si je craque il me balance
J’irai jusqu’au zéro

Jusqu’à devenir particule
Avec un super cul
Pour que mon hercule
Me trouve particul…ièrement.. belle

Mais oui je vais te plaire
être beaucoup plus légère
Me fondre enfin dans l’air
Dans l’air du temps…
Qui passe et me rend lasse
De prendre de plus en plus de place
J’ai peur que tu me remplaces

Je ne mange plus du tout
J’ai même plus faim c’est fou
Y a plus qu’en tombant dans les pommes
Que je retrouve mon homme

Tous les jours je perds des plumes
J’effleure à peine le bitume
Et les jours de grand vent
Je m’accroche aux passants

Moi qui voulait te plaire
être beaucoup plus légère
Me fondre enfin dans l’air
Dans l’air du temps
Qui passe et me rendait lasse
De prendre de plus en plus de place
J’avais peur que tu me remplace.

LIENS EXTERNES :

Lire aussi: