Pirater n’est plus un délit au canada!

La police canadienne tolère la piraterie pour un usage personnel Selon la police canadienne, il est impossible de traquer tous ceux qui téléchargent des musiques ou des films sur la toile.

Par manque de temps et de ressources financières, les policiers canadiens donnent donc leur accord implicite à tous types de téléchargement ?

Non! Ils vont se consacrer d’après http://torrentfreak.com/canadian-police-tolerates-piracy-071110/
plus particulièrement aux violations de droits d’auteurs, notamment dans le domaine médical.

Ce qui m’interpelle  ici, c’est le fait que lorsqu’un délit  devient trop répandu, on (la société) a tendance à le considérer autrement. Dangereux non ?

Votez pour ce billet sur Scoopeo :