Internet et la protection des plus jeunes

Les enfants sont souvent de meilleurs internautes que les adultes, mais faute de maturité et d’expérience civique, ils constituent des cibles idéales, notamment pour les spécialistes du marketing commercial, comme pour toutes sortes d’individus ou d’organisations promoteurs d’incitations douteuses touchant notamment aux moeurs, au racisme ou aux sectes. Exploitant l’innocence, le goût du jeu et la crédulité des mineurs, ces personnes ou ces organisations peuvent, à bon prix, se constituer des fichiers d’informations de nature privée, sociale et économique, à caractère personnel, sur les jeunes et leurs familles, parfois même à l’insu de ces dernières.

Ce court texte est issu d’un pdf :

INTERNET, LES JEUNES ET LA PROTECTION DES DONNÉES PERSONNELLES ET DE LA VIE PRIVÉE

Ce fichier est édité par la CNIL, non pas celle que l’on connaît tous, mais l’une de ses branches qui s’occupe des plus jeunes.

Sur internet, donner des informations sur soi c’est comme un jeu ,
c’est souvent un plaisir, c’est hyper simple!
Mais attention! Ces informations peuvent parfois être utilisées sans que tu sois d’accord.

Ce site regorge d’informations dans ce sens.

Je suis parent, et mes enfants et moi passons beaucoup de temps sur le web. Mais, pas de contrôle parentale sur leurs ordinateurs. Plutôt la tentative pédagogique d’une prévention des dangers du web.

Ce site :
http://www.60millions-mag.com/juniors/index.html
Pas mal fait du tout est un bon outil, et il ne prend pas nos jeunes pour des idiots irresponsables, mais leur explique l’intérêt d’un minimum de précautions.

Votez pour cet article sur Scoopeo :

Lire aussi: