Les maux de tête du week-end

Il m’arrive assez rarement d’avoir mal à la tête. Peut-être parce que je suis un homme et que ce genre de souci est, tout sexisme mis à part, plutôt féminin.

J’ai compris cette semaine, grâce à un concours de circonstance la cause de ces (rares) migraines. Comme tous les gars du nord ou presque je ne démarre pas ma journée son mon « jus ».

Un café corsé, noir, sans sucre, que je déguste dans quelques obscures tasses culottés par le temps (On ne lave ma MA tasse !)
Lorsque les battements de mon coeur ont accéléré la cadence, la journée commence.

Oui mes voilà, un matin de cette semaine, en panne de mon carte noir habituel,je lui ai substitué un décaféiné (de la même marque). Vers deux plus tard, la douleur d’une migraine naissante, commençait à s’insinuer dans les entrailles de mon (énorme) cerveaux. (si si) Cette douleur me rappelait les maux de tête qu’il m’arrive d’avoir le dimanche matin, quand je me lève tard… (et que je zappe mon café!)

Scientifiques de formation, il me fallait vérifier l’hypothèse que le manque de caféines était à l’origine des me maux de têtes. J’ai donc, ce matin déjeuner au « deca »…

Et j’ai mal!

Mes conclusions :

  • Le café est une drogue
  • Je suis dépendant de la caféine.
  • Je sais, dans une certaine mesure soigner les maux de têtes du dimanche, quand le sujet a oublié de prendre son café (ou sa dose habituelle)

Si je vous ai soigné de ces migraines du dimanche, envoyez moi 22 euros en carte noir moulu.
Merci

En cadeau une petite vidéo pour vous démontrer quand même que l’abus est dangereux !!!:


Le Cafe
envoyé par nicop

/
Clic!

Votez pour cet article pour Scoopeo :