Les animations pixar ne vieillissent pas, nous si.

Le court métrage d’animation suivant fût primé en 1997. Il est au carrefour d’éléments qui me font vibrer, ou qui m’émeuvent :
Les Echecs, l’automne, le temps qui passe, la solitude , la poésie et l’humour.
Je ne vous ferez pas l’injure de penser que vous ne le connaissez pas, mais je vous propose de le redécouvrir, comme on savoure un vieux vin, tranquillement loin de la furie de ce temps qui passe trop vite: