Championnat de France des jeunes #chess

Lorsqu’ il avait le choix entre le gain de la Dame et le mat, Bernard Kagan, un original joueur d’échecs berlinois avait l’habitude de demander à ses élèves :

– “Que faites-vous : Prenez-vous la Dame ou donnez-vous le mat ?”

Et quand ils répondaient comme prévu :

“- Je prends la Dame !”

Kogan les félicitait en leur disant :

“Très juste ! Car vous pourrez mater ultérieurement !”

C’est en survolant les parties en PGN du championnat de France des jeunes que cette anecdote m’est revenue en mémoire.


diag, from chessdiag

Ce diagramme ( édité avec http://chessdiag.org ) est issu d’une partie opposant Gabriel Thon (2057) à Guillaume Wurtz (1822).

Les noirs au trait jouèrent 42. … Txd2, ce sur quoi les Blancs abandonnèrent.

Oui, mais voilà dans la position du diagramme, il y a un malheureux mat en 2 coups. Bon c’est vrai que s’il avait maté de suite Guillaume n’aurait jamais pu prendre la tour !

Vous l’avez trouvé ce mat ?

Pour terminer, je vous conseille de lire ce très bon reportage d’Europe Echecs:
http://www.europe-echecs.com