Kan – Bernstein, Paris 1926 #chess


diag, from chessdiag
Trait aux Noirs

Nous sommes à Paris en 1926. Je ne sais pas si Kan, le joueur qui pilote les Blancs est « le » Kan qui est à l’origine de la variante Kan de la Sicilienne (1. e4 c5 2. Cf3 e6 3. d4 exd4 4. Cxd4 a6 5. Fd3). Mais si on regarde la structure des pions noirs, on peut être certain que la partie n’en a pas suivi les méandres…

Une dame, une paire de tours, un fou et 4 pions partout. Les fous sont de couleurs opposés. Les pions sont monoblocs pour les Blancs et séparés en deux équipes chez les Noirs.

A part ça ?

  • Les noirs ont doublé leurs tours, sur une colonne semi-ouverte.
  • Les Blancs ont indiscutablement le centre.
  • Le Pion f2 est attaqué 3 fois, défendu 2 fois.
  • Le Fou e6 est attaqué 2 fois, défendu 1 fois.
  • Je n’ai pas tout dit, mais presque…

Indice : Le deuxième coup justifiera le premier !

Solution sous l’image !

Last day in Paris
Creative Commons License photo credit: danorbit.

1. … Txf2
Je ne sais plus quel GMI disait : » Réflechir à un coup n’implique pas de devoir le jouer… » ( Kasparov, Kortchnoï ?). Mais il est sûr que ce coup doit au moins être analysé…


diag, from chessdiag

2. Txe6
Il semble bien que les Blancs puissent répondre ça, et gagner une pièce …  La Dame c6 tient g2… Non ?


diag, from chessdiag

J’aurai pu donner cette position comme position de départ ! Un petit coup, tout mignon force immédiatement les Blancs à l’abandon ! C’est le magnifique 2. … De2!
Et, tant la case f1 est devenue faible , les Blancs n’ont plus que leurs yeux pour pleurer…


diag, from chessdiag

Regarder « Rien qu’une larme » sur périphérique mobile…

(En cliquant sur un diagramme, vous pouvez l’éditer et coller le code pour WordPress entre deux balises [diag][/diag] en commentaire…)

LIENS :