Statistiques et Poker : La paire de valet au préflop

Je vous propose ces résultats à apprendre par coeur, ou à imprimer et coller près du PC pour les joueurs « en ligne »

Vous avez deux valets au préflop, quelles sont vos chances d’avoir la meilleur main, au hold’hem après la rivière :

  • A deux joueurs : 77%  Soit une côte approximative de 3 contre 1
  • A trois joueurs :  61%  Soit une côte approximative de 2 contre 1
  • A quatre joueurs : 49%  Soit une côte approximative de 1 contre 1
  • A cinq joueurs : 40%  Soit une côte approximative de 2 contre 3
  • A six joueurs : 33%  Soit une côte approximative de 1 contre 2
  • A sept joueurs : 28%  Soit une côte légèrement supérieure à 1 contre 3
  • A huit  joueurs : 25%  Soit une côte approximative de 1 contre 3
  • A neuf joueurs : 22%  Soit une côte légèrement supérieure à 1 contre 4
  • A dix joueurs : 19%  Soit une côte légèrement inférieure à 1 contre 4

Vous pouvez télécharger ce document imprimable :

valets

Virgine Efira et les échecs…

On associe souvent à l’idée du jeux d’échecs les physiques de premiers de la classe : grosse lunette et teint pâle… Au mathématiques aussi d »ailleurs !

Et bien la belle Virginie Efira fait mentir la rumeur : Dans «Des Souvenirs pour mémoire», par Didier Audebert et Gianni Soglia,
la belle dévoile une jolie anecdote sur le noble jeu :


Creative Commons License photo credit: phew!

VIRGINIE EFIRA – «Chaque soir avant que j’aille me coucher, mon père et moi entamions une partie d’échecs qui nous permettait de nous raconter notre journée avec une vraie complicité. Un jour, ma mère est venue me chercher à l’école pour me dire qu’ils allaient se séparer et ma première douleur a été de penser que je n’aurais plus ces moments à partager avec mon père. Quand il est rentré le soir, la première chose qu’il m’a dite, c’est : «On se fait une partie d’échecs ?» C’était probablement sa façon à lui de montrer que, malgré tout, si le jeu continuait, la vie aussi.»

SOURCES :

Eviter des erreurs au poker, grâce aux mathématiques.

Au poker, il est des erreurs évitables. Pour les éviter il faut les comprendre.

Sur une table en full ring (10 joueurs), j’ai  déjà entendu ce raisonnement idiot :

– J’avais une paire d’AS au preflop, je me suis tenu en embuscade en callant (de « call »).

C’est-à-dire que le joueur en question à juste suivi, sans effrayer ses partenaires.

Cela semble logique… Et pourtant c’est idiot.

Deux valeurs statistiques pour étayer le raisonnement :

Avec deux as, à deux joueurs vous avez 85% de chance de gagner, mais à 10 joueurs les statistiques tombent à 31% : Vous perdrez deux fois sur trois en moyenne.

Alors avec cette grosse paire, il faut donc miser suffisamment gros pour dissuader les copains d’aller voir le flop…

La règle du 11

Pour simplifier le travail de la mémoire et avoir une petite idée de la probabilité de gain, j’utilise l’approximation suivante avec une grosse paire (AA – RR- DD) : Je retranche à 11 le nombre de joueurs et j’ai une approximation de la statistique de gain (sur 10). Par exemple :

A 5 joueurs, avec AA j’ai (11-5=6) environ 60% de chances de gains.

A 3 joueurs avec RR : environ (11-3=8) 75% (-5% : Rois)

A 2 joueurs  avec DD : environ (11-2=9) 80% (-10% : Dames)

Ce n’est qu’une approximation (« à la louche ») mais elle a le mérite de faire comprendre qu’à chaque fois qu’un joueur se couche, nos chances de gains augmentent sérieusement !

J’utilise d’autres approximations pour d’autres mains, mais c’est une autre histoire.

Hold’hem Gavin Smith, Allie Precott etc…

Poker
Creative Commons License photo credit: Blixt

Cette vidéo n’est pas récente, diffusée sur RTL9 il y a environ deux ans je la visionne régulièrement, pour différentes raisons :

Les joueurs en présence ont du talent et du charisme, et je partage l’avis avec beaucoup que c’est en étudiant le jeu des champions qu’on progresse. (Au poker comme aux échecs!)

LIENS EXTERNES :

Le meilleur joueur de poker holdhem du monde

Bon d’accord le titre est un peu accrocheur.
Un bluff en quelques sortes pour vous parler de Polaris.

Polaris est un joueur de classe internationale qui a réussi à gagner contre une équipe de joueurs très médiatiques (Chacun des joueurs avait déjà remporté plus d’un million de dollars …) Et pourtant ce joueur n’a que quelques années. En fait il a un peu plus de deux ans.

Polaris est un programme de jeux de poker développé par l’équipe de Michael Bowling de l’université d’Alberta. Ce programme, chef d’oeuvre d’IA est un champion du Poker Texas hod’hem en un contre un.

J’imagine qu’un jour prochain, sur les sites de jeux en ligne, de riches internautes laisseront jouer leur « robot » domestique des nuits entières… peut-être même contre d’autres robots !

LIENS EXTERNES :

Poker holdem : Que faire avec un paire de 4 au preflop?

poker 001

Vous êtes sous le bouton en full ring (sur une table de 10). Que faire de vos 4 ?

D’autant que le joueur frileux « under the gun » (le premier à parler) vient de relancer de 12 dollars (avec 300 dollars en table), qu’un faible joueur vient de suivre (avec un pot de 160 dollars)

Avant de suivre cette ‘leçon », j’aurai surement laché l’affaire avec un raisonnement du genre : trop peu à gagner avec de trop gros risque (7 fois sur 8 environ le brelan n’apparaitra pas.) C’est sans compter sur les côtes implicites (Il y a une heure je n’en avais pas entendu parlé)

Qu’est-ce que les côtes implicites :



On revient à l’exemple » :


La musique impérative, en fond sonore de vos parties de poker !