LA CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE ACQUISE AU COLLÈGE

À l’issue de ses études au collège, l’élève doit s’être construit une première représentation globale et cohérente du monde dans lequel il vit. Il doit pouvoir apporter des éléments de réponse simples mais cohérents aux questions : « Comment est constitué le monde dans
lequel je vis ? », « Quelle y est ma place ? », « Quelles sont les responsabilités individuelles et collectives ? ».
Toutes les disciplines concourent à l’élaboration de cette représentation, tant par les contenus d’enseignement que par les méthodes mises en oeuvre.

Les sciences expérimentales et la technologie permettent de mieux comprendre la nature et le monde construit par et pour l’Homme.

Les mathématiques fournissent des outils puissants pour modéliser des phénomènes et anticiper des résultats, en particulier dans le domaine des sciences expérimentales et de la technologie, en permettant l’expression et le développement de nombreux éléments de connaissance.

Elles se nourrissent des problèmes posé par la recherche d’une meilleure compréhension du monde ; leur développement est également, pour une très large part, lié à la capacité de l’être humain à explorer des concepts théoriques.
Ces disciplines ont aussi pour objet de permettre à l’élève de comprendre les enjeux sociétaux de la science et de la technologie, ses liens avec les préoccupations de chaque être humain, homme ou femme. Les filles en particulier doivent percevoir qu’elles sont à leur
place dans le monde des sciences à l’encontre de certains stéréotypes qui doivent être combattus.
La perspective historique donne une vision cohérente des sciences et des techniques et de leur développement conjoint. Elle permet de présenter les connaissances scientifiques comme une construction humaine progressive et non comme un ensemble de vérités révélées.

Elle éclaire par des exemples le caractère réciproque des interactions entre sciences et techniques.