Archives du mot-clé adsense

Adsense, variation saisonnière, vacances et racines carrées

Les variations saisonnières sont des fluctuations des ventes d’un produit qui se reproduisent chaque année aux mêmes périodes. Un exemple qu’on donne traditionnellement, en marketing est la vente du chocolat. Des périodes festives comme Pâques et Noël engendrent d’immenses pics de consommation.

Visiting the Salon du Chocolat 2009, Paris

Les webmasters qui monétisent leurs publications avec Adsense par exemple, se rendent vite compte de l’importance de ces variations saisonnières. Ces variations sont principalement liées aux thématiques abordées.

 

Un exemple très parlant est issu de mon expérience personnelle. Le site de Wouf est un site à vocation pédagogique. Fréquenté par de nombreux collégiens en période scolaire, il est quasiment déserté durant les mois d’été.

En travaillant avec google analytics et google Tendances de recherches on peut même aller plus loin :

 

Prenons, dans la vue d’ensemble des sources de trafic, un mot clef qui génère des visites nombreuses. Sur le site de Wouf, j’ai choisi « racine carrée ». (J’ai d’ailleurs remarqué que ce mot clef était loin derrière l’expression à l’orthographe approximative « racine carré »…).

La racine carrée d’un nombre réel positif x est le nombre positif dont le carré vaut x, mais ça vous le savez !

Vérifions maintenant les tendances de recherche sur cette expression et admirons la courbe :

C’est en septembre… Quand l’été remet ses souliers chantait Bécaud que l’on a les jolis pics. Et puis toute l’année l’intérêt baisse. Mais on peut se poser une question. L’étude des racines carrées, en troisième, ne se fait pas forcément en début d’année scolaire. Cela dépend des « progressions », personnelles à chaque enseignant de mathématiques. Alors la courbe n’aurait pas plutôt du faire apparaitre des créneaux ?

Vous, vous analysez ça comment ? J’en profite pour vous souhaiter, chers visiteurs, une excellente rentrée scolaire !

créneaux

Optimisation : Monétiser intelligement

 

La problématique liée à l’optimisation de la « monétisation » de ses articles sur internet n’est pas simple. Des milliers de blogueurs de toutes nationalité se sont risqués à décortiquer ses mécanismes.

Des articles de qualité sur le référencement, les balises META, les annuaires, enfin sur tout ce qui touche, de près ou de loin au SEO (de l’anglais Search engine optimization) foisonnent sur le net et répondent aux attentes des blogueurs débutants qui rêvent de voir apparaître leur blog (en bonne position s’il vous plait) dans les moteurs de recherche.

Je n’aborderai pas ici cet aspect de l’optimisation,  j’essaierai simplement de donner quelques pistes de réflexion visant à rentabiliser le temps.

células de tiempo / time cells
Creative Commons License photo credit: FJTU

Avant toute chose, je considère comme acquise cette axiomatique :

  • Il faut passer du temps sur un projet pour qu’il soit source de revenus.
  • Le temps que l’on peut passer sur un projet est fini.

De ceci on déduira immédiatement que le blogueur se doit de faire des choix et de gérer au mieux son temps .

On peut d’ailleurs schématiser  trois grands types d’activités :

La recherche :

Publier sur quel sujet, quand ? ( opportunisme d’actualité), sous quel format et dans quel but.

La rédaction :

C’est l’étape évidente, elle est par nature inévitable et nécessaire !

La promotion :

Digg like, twitter, facebook, promotion en commentant des articles similaires, les moyens de promotion sont nombreux mais pas toujours efficace.

Web 2.0
Creative Commons License photo credit: gualtiero

Il est évident que le partage du temps entre ses thèmes ne doit pas être équitable : le soin apporté à la rédaction d’un article doit être de première qualité, et cela ne se fait pas en 5 minutes !
Mais c’est sur la recherche et la promotion qu’on peut vraiment s’améliorer :

Commençons par analyser quelques  pourcentages :

Environ 85% des visiteurs de ce blog  y arrivent par un moteur de recherche (J’ai fait une analyse comparée sur une vingtaines de blog amis, la moyenne est aux environs de 80%). Et moins de 3% par l’intermédiaire des Blogasty, scoopeo et autres digg likes. ( C’est cohérent avec les résultats de me coblogueurs)

Pourtant je passe du temps  à promouvoir mes articles sur ces réseaux ! Alors est-ce inutile ? Ma réponse est claire : Non !

L’utilité de la DLP (« digg like promotion« , ça s’arrose je viens de créer un sigle) n’est pas, contrairement à ce que beaucoup pensent, d’attirer ponctuellement du monde sur un billet « en home » mais de référencer rapidement son article sur les moteurs de recherche (Et dire que je ne voulais pas parler de SEO!). En effet si la partie émergée de l’iceberg est un joli extremun de la courbe de visite lors d’une home sur un digg like, l’importance à long terme d’un revenu lié à cet article n’est pas proportionnel aux nombre de visiteurs lors de cet évènement.

Le revenu espéré sera  bel et bien lié au contenu même de l’article.

Quelques exemples issus de mon expérience personnelle :

En aout 2008, j’ai posté un billet Réchauffement climatique. Une preuve dont je me serais bien passé..

Cet article a fait la home su Scoopeo, déclenchant un pic de visite. Puis cet article est devenu un article fantôme, ni vu ni indexé. Pourquoi ? Simplement à cause de sa faible valeur ajoutée (par rapports aux sources originales). J’avais écrit ce billet en trois minutes, sans réflexion préalable en rebondissant sur un sujet de la WWF. Aucun gain financier en perspective pour ce piètre travail. Néanmoins il est possible que des lecteurs, de « cette heure de pointe » soient maintenant des lecteurs réguliers de WoufsBlog (par l’intermédiaire du flux RSS,  par exemple) ou de ces twitt, et en celà la DLP fût récompensée…

A peu près à la même époque, un autre article : Années 70 : playlist des tubes qui furent numéro 1 n’a pas marché sur les digg like ( 4 points sur Scoopeo ). Pourtant le référencement de cet article est excellent, et il fait partie des articles les plus lu du blog. Bien sûr le travail de recherche que j’avais entrepris pour rédiger ceci était très important et… les perspectives de revenu sont (toutes proportions gardées) intéressantes.

The Key of my mind...
Creative Commons License photo credit: ul_Marga

Alors « écrire un article de qualité, à forte valeur ajoutée puis faire sa DLP » est la clef du succès ?

Hélas cela ne suffit pas ! Il reste à maitriser deux phénomènes :

  • Votre billet doit avoir son public potentiel.
  • Le lecteur doit encore avoir faim.

Le point 1 est clair. L’opportuniste saura par exemple anticiper l’actualité politique , sportive ou musicale  pour répondre à une demande. (Penser à écrire un article sur le Main Square Festival 2009, je suis arrageois après tout! )

Le point 2 est beaucoup plus compliqué, et un peu ambigu. Si vous avez tout dit sur un sujet, votre visiteur, ravi, n’aura absolument aucune raison de cliquer sur une quelconque publicité… je fais personnellement une distinction entre des articles fermés qui évoquent un point précis et le dissèquent entièrement, et des articles ouverts, sujet vaste, parfois source de polémique, qu’on aborde sous un angle assez personnel. Le billet que vous lisez est de ce type, et si vous êtes arrivé ici par un moteur de recherche, il y a une probabilité assez importante que les encarts publicitaires vous ouvrent d’autres perspectives.

Les articles fermés ne sont pas pour autant à bannir. Ce sont eux qui vous donnent une certaine autorité dans un domaine…

IMG_1539copie
Creative Commons License photo credit: fripouillefatale

Teliad, ou l’autre façon de monétiser son Blog

Pour monétiser mon activité de bloggueur, j’utilise depuis longtemps Adsense qu’on ne présente plus, Blogbang connu comme le loup blanc et occasionnellement Amazon.fr .

Grâce à Scoopeo j’ai découvert aujourd’hui teliad.fr :

teliad - le marché des liens de texte

La publicité sous forme de liens de texte est une forme de plus en plus appréciée de publicité en ligne qui utilise des liens directs HTML. Les liens de texte prennent la forme d’un texte publicitaire, ils contiennent des informations descriptives et sont la plupart du temps intégrés à l’environnement rédactionnel et thématique d’un site internet.

Les annonces par liens de texte augmentent de manière ciblée le nombre de visiteurs sur un site internet tout en améliorant la pertinence des moteurs de recherche. Il s’agit de la seule forme de publicité en ligne qui joue sur les deux plans.

Un avoir de 15 Euros à l’inscription

Je m’y suis immédiatement inscrit, et j’ai profité de l’ avoir de 15 euros pour acheter un lien entrant vers le site de Wouf en provenance d’un site en PR 5. Bien sûr tout n’est pas instantanée et il me faut attendre que le webmestre du site en question ajoute le lien, pour en profiter.

J’ai aussi proposer des liens sortants à partir de certains sites auxquels je collabore. Et tout ceci est tellement simple que je n’ai pas hésité à venir poster ici pour vous conseiller l’expérience !

platini_renault_12

LIENS EXTERNES :

Adsense en difficulté ?


Google finally in Cairo!
Originally uploaded by mnadi.

J’ai lu, comme beaucoup d’entre vous, il y a deux trois jours que d’après une étude américaine les internautes cliquaient moins sur les pub Adsense (Ce qui a même fait chuter l’action google à Wall street )

Tout ceci me semblait assez abstrait, jusqu’à ce que je jette un coup d’oeil aux statistiques de l’ensemble de mes sites pour ce mois de février finissant…

Pour Janvier:

  • Impressions de pages : 49 549
  • Clics : 1339 (Soit environ un clic tous les 37 pages vues)

Pour Février:

  • Impressions de pages : 65 270 +32%
  • Clics : 754 -44% (environ 1 clic tous les 87 pages !)

Les internautes auraient donc cliqué plus de deux fois moins ce moi-ci sur les pub adsense ? Phénomène de lassitude, moins bonne analyse des liens proposées, ou comptage des clics différents par Google ? Avez vous ressenti la même tendance ? Pensez vous que ce n’est que conjoncturel ou qu’à long terme les revenus issus d’adsense sont condamnés à fondre comme neige au soleil ? Google a-t-il des soucis à ce faire ?



Plus d’info

Votez pour ce billet sur Scoopeo:

Zlio, adsense et moi

Cela fait une dizaine de mails que j’envoie à zlio, pour leur soumettre un bug au niveau de la liaison zlio-adsense.
J’en ai déjà parlé ici en juillet 2007, je crois.

Cela commence à faire long, et je supporte de moins en moins leurs réponses (Je ne les publie pas sans autorisation)

Voilà le dernier billet que j’envoie:

J’ai soumis ce bug plusieurs fois depuis juillet 2007, mais on me réponds que je suis incompétent :

Mon compte adsense est bien associé à Zlio:
screenshot:
zlio

mais quand, dans ma console d’administration j’essaye de gérer le module adsense, je rentre mon mail et mon code postal (étape 3 sur 4), je clique sur suivant et je reviens à l’étape 1 systématiquement.

Ne me répondez pas (c’est déjà fait):
- il faut créer un compte adsense avant tout
- il faut cliquer sur suivant
(et j’en passe)

En espérant tomber sur quelqu’un de compétent, cette fois.

NB :
1) Dans le screenshot , quelque chose m’étonne, les deux dernières ligne à 40%… Dans l’exemple sur le site, il est écrit « non applicable » (peut-être une piste?)

2) Pour laisser une trace de nos conversations, je publie ce texte sur un blog,
http://woufsblog.blogspot.com/2008/02/zlio-adsense-et-moi.html m’autorisez-vous à y publier votre éventuel réponse ?

Extension pour Firefox pour les utilisateurs d’Adsense

Je viens de dénicher une extension firefox très pratique, mais si elle est en anglais:
Adsense Notifier 0.9.4

/

Cette extension permet d’avoir diverses informations en direct d’Adsense, (comme son gain journalier) en direct dans la barre de tache de son navigateur préféré.

Que de temps gagné ! Et cela évite les aller-retour puéril et gourmand sur le site d’adsense.

Je ne regrette qu’une chose, c’est de ne pas l’avoir découverte avant !

Adsense Notifier :: Modules pour Firefox

Moralité :
J’irai de temps en temps « zyeuter » les extensions en anglais en espérant tomber sur de telles perles : Restez fidèles !

Votez pour cet article pour Scoopeo:

BETA ZLIO Adsense dans vos boutiques, bug?

J’ai déjà abordé ici ZLIO qui permet d’arrondir un peu ses fins de mois.

J’ai découvert sur Scoopeo une nouvelle très intéressante:

Zlio vous propose aujourd’hui d’intégrer des publicités Google Adsense dans vos boutiques.
Pour ceux qui ont déjà un compte Adsense, et qui ont l’habitude de pister leurs revenus grâce aux  » critères  » vous devrez pour l’instant entrer un critère d’URL avec l’URL de votre boutique .

Super ! Mais c’est une beta, qui transforme donc les internautes que nous sommes en Beta-testeurs.

Voici donc le récit de mes beta-aventures:

1> Direction la page: http://www.zlio.com/?page=app:shopAdsense
et saisie de mes informations.

zyo

2> Direction mon compte adsense pour autoriser ZLIO a accéder à mon compte et paramétrer le « partage » (40% pour ZLIO)

google

Dans la zone cerclée il est écrit « Desactiver l’accés » (comme expliqué sur le site de ZLIO)

3> Confirmation par mail…
google1

Mais manque de chance l’association échoue toujours dans la page:
http://www.zlio.com/?page=app:shopAdsense
et la petite phrase ne cesse de se récrire:
Vous devez accepter de partager vos revenus Adsense avec Zlio.

Alors erreur, ou omission de ma part? Bug beta-normal? Souci d’adsense?

  Boutiques :
Art Ethnique   Echecs   Info-Math   Mercredi  Dextro

Forum adsense  
Blog Zlio

Gagner de l’argent avec son blog, est-ce moral?

Gagner de l’argent avec son blog est possible et courrant.Cela n’est ni illégal ni difficile. Il vous suffit d’avoir un compte adsense par exemple.
J’ai également découvert une autre façon de se beurrer un peu les épinards:
Zlio.com est une boutique virtuelle en ligne et vous gagner quelques euros quand vos visiteurs y effectue un achat.
Par exemple ma boutique est disponible ici:
http://woufs.zlio.com/
Je l’ai réalisé en cinq minutes à peine en créant deux catégories (Mathématiques et échecs) et en choisissant des articles qui me plaisaient…
(Pour s’inscrire c’est là: http://www.zlio.com/)
Si tout est aussi simple alors quel est le problème?

Il est vrai que les discussions quant à la frontière du bien et du mal n’appartiennent (plus?) qu’au registre de la philosophie, mais se poser la question de la moralité d’un tel gain n’est pas anodin, et je ne suis sûrement pas le premier à me la poser.

Je réfléchis depuis assez longtemps à cette question et je pense avoir dénouer une partie du problème.

S’occuper d’un blog, ou d’un site, réclame du temps et pourrait être assimilé à un travail, or, tout travail méritant salaire le problème n’était pas là…

Je pense que le soupçon d’immoralité se situe dans le mensonge par omission qui pourrait laisser croire au lecteur que si j’écris ça, aujourd’hui 14 juin 2007, c’est uniquement pour le plaisir de communiquer le fruit de ma réflexion…

Alors que, en étant assez honnète pour me l’avouer, intervient aussi l’espérance d’un gain financier (même négligeable) proportionnel au nombres de visiteurs et à la qualité de cet article…

Pour ne pas mettre un pied du côté obscur de la force ne devrions-nous pas, nous autres blogger rémunérés pas adsense commencer nos billet par :

-Attention, lorsque j’écrivais ceci, j’ai un peu pensé à l’argent que j’allais peut-être gagner si vous cliquez sur les publicités!

Pas simple tout ça…