Archives par étiquette : Vidéo

Les phases de la lune en 2016

Science et poésie s’intéressent à notre satellite : La lune. La NASA vient de publier sur YouTube une vidéo. C’est hypnotisant, poétique et étonnant.

Cette envoûtante vidéo produite le Goddard Space de la NASA  expose chaque phase de la Lune durant l’année 2016, pour l’hémisphère Nord . Chaque image correspond à une heure …

 

Poker – Progresser : Ne pas être plus fish que le fish

Vilain vient de s’asseoir à la table depuis 7 mains. Il est entré dans le pot 5 fois, et en limpant.

partypoker – €0.10 NL (6 max) – Holdem – 5 players
Hand converted by PokerTracker 4

UTG (UTG): 157 BB (VPIP: 20.52, PFR: 14.70, 3Bet Preflop: 4.59, Hands: 10,200)
CO (CO): 91.2 BB (VPIP: 0.00, PFR: 0.00, 3Bet Preflop: -, Hands: 1)
BTN (BTN): 174 BB (VPIP: 71.43, PFR: 0.00, 3Bet Preflop: 0.00, Hands: 8)
SB (SB): 65.5 BB (VPIP: 57.14, PFR: 21.43, 3Bet Preflop: 20.00, Hands: 14)
Hero (BB): 103.6 BB

SB posts SB 0.5 BB, Hero posts BB 1 BB, CO posts penalty blind 1.5 BB

Dealt to Hero:

fold, CO checks, BTN calls 1 BB, SB calls 0.5 BB, Hero raises to 5 BB, fold, BTN calls 4 BB, fold

Flop (12.5 BB, 2 players):

Hero bets 8.7 BB, BTN raises to 169 BB and is all-in, Hero calls 89.9 BB and is all-in

Turn (209.7 BB, 2 players):

River (209.7 BB, 2 players):

Hero shows:

(Two Pair, Kings and Queens)
(Pre 47%, Flop 3%, Turn 9%)

BTN shows:

(Full House, Twos full of Queens)
(Pre 53%, Flop 97%, Turn 91%)

BTN wins 70.4 BB

BTN wins 195.8 BB

Héro a perdu son tapis.

La relance au pré-flop est standard.

Le Continuation-Bet au Flop l’est tout autant.

Par-contre la question qui se pose est l’attitude à avoir sur la relance de Vilain sur lequel nous n’avons hélas aucun read, mais l’intuition après 7 mains d’avoir affaire à un joueur récréatif.

Je me souviens à chaud m’être dit :

– » Il a deux carreaux, ou un tirage suite par les deux bouts… soit entre 7 et 9 outs, allez comptons 12 avec les combinés… et on est en coin flip… »

J’avais même l’impression d’avoir été pessimiste dans mon évaluation.

Capture

En revue de session, j’ai trouvé intéressant de vérifier que ma ligne n’est pas si affreuse.

En utilisant filezilla (déjà évoqué ici) et en considérant que Vilain joue ainsi :

  • AA-QQ et 22 (10 combos)
  • Ses doubles paires
  • Ses flushdraws
  • Ses OESD

On est effectivement en coin flip (51% VS 49%)

Si je ne me suis pas trompé sur le profil du joueur (Ce n’est pas certain) la ligne n’est pas si mauvaise.

Quant à savoir si le fold sur la relance n’était pas meilleur, je viens de demander  l’avis de spécialistes sur le forum de pokerstrategy.com :

D’après Cyril Léger (Luronbch):

(…)le fait de ne pas avoir d’info est problématique, j’ai dans l’idée, que moins nous avons d’infos moins nous devrions payer des tapis avec des mains finalement relativement marginale.

Donc ici je penche plus vers le fold, car le doute sur sa range est bien présent.

 

 

Les applications indispensables pour progresser au #poker : #Flopzilla

 

Flopzilla est un simulateur de poker qui a été conçu pour vous laisser rapidement et facilement comprendre comment un éventail se connecte à un tableau.

Il suffit d’entrer un éventail pré-flop Flopzilla vous montrera comment un tel éventail touche un board lambda en nombre de mains comme top paire, paire moyenne, tirage couleur,  tirage ventral, etc

L’interface est conçue pour être rapide, facile à utiliser et intuitive. Les calculs eux-mêmes sont si rapides qu’un bouton « Calculer » n’est même pas nécessaire. Il suffit de faire un changement et les résultats seront instantanément ajuster.

Cette vidéo de découverte n’est pas inintéressante :

Plus d’informations, et téléchargement sur le site officiel

Comment les Mathématiques ont vaincu Hitler

Et si le débarquement de Normandie n’avait été possible que grâce à un mathématicien antimilitariste et anticonformiste, dont le rêve était de construire un cerveau artificiel ?

Le doux rêveur en question s’appelle Alan Turing. Comment ce savant excentrique a-t-il pu contribuer à la victoire des Alliés ?

Et si le débarquement de Normandie n’avait été possible que grâce à un mathématicien antimilitariste et anticonformiste, dont le rêve était de construire un cerveau artificiel ?

Le doux rêveur en question s’appelle Alan Turing et son domaine d’études est la branche la plus fondamentale des mathématiques : la logique.

Bien loin, en principe, de toute application concrète. Comment ce savant excentrique a-t-il pu contribuer à la victoire des Alliés ?

La réponse se trouve dans la petite ville de Bletchley Park, dans la grande banlieue londonienne. C’est ici que s’est jouée pendant la Seconde Guerre mondiale une vaste partie d’échecs dont l’enjeu était le décryptage des communications secrètes de l’armée allemande. Une partie dont la pièce maîtresse a justement été Alan Turing — l’inventeur de ce qui ne s’appelait pas encore l’ordinateur. Esprit plus que brillant, Turing sera pourtant traité de manière odieuse au lendemain de la guerre : son homosexualité lui ayant valu des poursuites judiciaires, il se suicidera en 1954 après avoir dû subir une castration chimique…

Le nouveau job de l’imposteur à l’enterrement de Mandela

Se faire remarquer pour avoir un travail est donc la clé. Oh pas forcément en bien ! Vous vous souvenez de Thamsanqa Jantjie ? Pas de son nom évidemment mais peut-être de sa silhouette massive  et de sa gestuelle étonnante.

A l’époque la communauté blâmait la conduite de l’individu.

Aujourd’hui, il devient star… de la publicité :

 

Poker : courbe en cloche et attitude face à la malchance

chimie

La courbe en cloche ou courbe de Gauss est l’une des courbes mathématiques les plus célèbres. On la voit apparaître dans un grand nombre de situations concrètes — en statistiques et en probabilités — et on lui fait souvent dire tout et n’importe quoi.(1)

Pour en savoir plus sur cette courbe, je vous conseille cette petite vidéo :

Tous les joueurs de Poker sont confrontés à la variance. Pour certain c’est une justification, un genre d’excuse pour s’autoriser à jouer mal. Pour d’autres c’est l’ennemi, qui les effrayent et les conduit au tilt. Faut-il en tenir compte ou faut-il l’ignorer ?

Une vérité mathématique : c’est à long terme que la fréquence s’approche de la probabilité.

J’ai simulé sous Python le lancée d’une pièce 100 millions de fois :

import random

s=0
for i in range(1,100000001):
    r=random.randint(0,1)
    s=s+r
    if (i%10000000==0):
        print ("lancees :",i,"piles :",s,"frequence :",s/i)

Le résultat est classique :

>>> ================================ RESTART ================================
>>> 
lancees : 10000000 piles : 4998747 frequence : 0.4998747
lancees : 20000000 piles : 10001071 frequence : 0.50005355
lancees : 30000000 piles : 15000402 frequence : 0.5000134
lancees : 40000000 piles : 20001787 frequence : 0.500044675
lancees : 50000000 piles : 24998410 frequence : 0.4999682
lancees : 60000000 piles : 29996608 frequence : 0.49994346666666667
lancees : 70000000 piles : 34999458 frequence : 0.49999225714285717
lancees : 80000000 piles : 39997336 frequence : 0.4999667
lancees : 90000000 piles : 44998925 frequence : 0.49998805555555553
lancees : 100000000 piles : 50001889 frequence : 0.50001889

La fréquence de pile s’approche de la fréquence théorique de 0,5, qui est appelée probabilité de l’événement « La pièce tombe sur pile »

Mais abandonnons la pièce et revenons aux OESD , couleurs et autres Gutshot…

Un OESD est un tirage quinte bilatéral. Avant de fréquenter les sites de poker sur la toile (3) je disais « tirage par les deux bouts »…

Par exemple vous avez  JT  (Valet , dix) et le flop (arc-en-ciel) montre Q,2,9 (Dame, deux, neuf ). Les quatre 8 et les quatre  rois vous donnent  la quinte et probablement la meilleur main.

Les Reg vous diront que vous avez une côte de 5 contre 1 environ, c ‘est à dire que la probabilité de toucher un out est environ 16%. Vous aurez donc intérêt à suivre une mise si elle peut vous faire gagner plus de 5 fois son montant. (côte du pot supérieur à 5:1).

Prenons un cas limite en guise d’exemple :

Le pot fait 85€. Votre adversaire mise 15 euros, vous offrant une bonne  côte pour suivre de 100:15 soit 6,67:1.

Normalement sur 6 parties de ce type vous allez investir 6 fois 15 = 90 Euros

Vous allez perdre 5 fois mais gagner 1 fois 100€.

Sur 6 parties le gain théorique est de 10€ ( Soit 1,67€ par partie, qui est aussi la différence entre côte du pot de 6,67:1 et côte de 5:1)

Là aussi une simulation sur Python est très enrichissante :

import random

bankroll=1000
for i in range(1,10001):
    r=random.randint(1,6)
    bankroll=bankroll-15
    if (r==6):
        bankroll=bankroll+100
        print (i,(bankroll-1000)/i,bankroll)

Notre joueur dispose d’une bankroll de 1000€, et répète l’expérience suivante :

5 fois sur 6 il perd 15€ et une fois sur 6 il gagne 100€.

A chaque fois qu’il gagne on affiche successivement le rang de l’expérience, le gain par partie, et la bankroll du joueur.

Quelques extraits du log des résultats :

Python 3.3.2 (v3.3.2:d047928ae3f6, May 16 2013, 00:03:43) [MSC v.1600 32 bit (Intel)] on win32
Type "copyright", "credits" or "license()" for more information.
>>> ================================ RESTART ================================
>>> 
33 -11.969696969696969 605
56 -11.428571428571429 360
57 -9.736842105263158 445
62 -8.548387096774194 470
73 -8.150684931506849 405
79 -7.405063291139241 415
89 -7.134831460674158 365
94 -6.48936170212766 390
99 -5.909090909090909 415
104 -5.384615384615385 440
113 -5.265486725663717 405
127 -5.551181102362205 295
129 -4.922480620155039 365
133 -4.473684210526316 405
137 -4.0510948905109485 445

Ainsi à la 137 ème main, notre bankroll a fondu de moitié, nous perdons environs 4€ par main…

Bad Run, tilt et dépression ? 

J’étais un peu dans cette situation quand je me suis décidé à rédiger cet article. Pourquoi,  ?

Simplement car je commençais à coucher mes tirages à bonne côte avec la certitude imbécile que… décidément ça ne rentrait plus !

Mon conseil après relaxation  et réflexion.

Continuer à jouer son A-game avec optimisme et un soupçon de fatalisme. Le véritable soucis est en amont, c’est la gestion de votre bankroll. Ce sera l’objet d’un futur billet.

Pour terminer un autre extrait du log des résultats :

9973 0.6322069587887296 7305
9981 0.6296964232040878 7285
9983 0.6365821897225283 7355
9995 0.6278139069534767 7275
9997 0.6346904071221366 7345

Après environ 1000 parties, le gain par expérience est encore bien loin du gain théorique mais, la bankroll a été multiplié par 7.

J’ai un peu modifié le programme pour afficher le résultats après 10 millions d’expérience :

Python 3.3.2 (v3.3.2:d047928ae3f6, May 16 2013, 00:03:43) [MSC v.1600 32 bit (Intel)] on win32
Type "copyright", "credits" or "license()" for more information.
>>> ================================ RESTART ================================
>>> 
10000000 1.67556 16756600
>>>

Nous l’avons notre gain théorique !

Conclusion :

Soyons zen !

Rugby : s’entraîner avec les pro

Difficile d’oser bousculer son quotidien. Mais l’équipe de Montrouge a annulé son entraînement hebdomadaire pour aller s’entraîner avec Raphaël Ibanez et Olivier Brouzet.