Zugzwang superbe pour cloturer 2009 #chess

Wikipedia dixit :

Au jeu d’échecs, Zugzwang signifie un « coup forcé ». Ce terme vient de l’allemand. (Zug = coup, Zwang = Forcé)

Être en zugzwang se dit de la situation d’un joueur qui est obligé de jouer un coup qui le fait perdre ou dégrade sa position. Le camp en zugzwang n’affaiblirait pas sa position s’il avait le droit de ne pas jouer. Le fait d’avoir le trait constitue alors un désavantage, car tous les coups possibles entraînent un dommage dans la position sur l’échiquier.

Le zugzwang intervient surtout dans les fins de parties.

L’exemple donné par Wikipedia a le mérite d’être simple. Pour clôturer 2009 j’ai la joie de vous offrir cet exemple, issu d’une partie opposant Gines à Trias en 1981.



Les Noirs jouent et gagnent.

Égalité matérielle rigoureuse ne signifie pas égalité ! Loin de là… La position étriquée du Roi blanc peut vous mettre sur la piste !

Solution sous la photo

photo credit: maxidc90

Le premier coup à analyser est évidemment 1. … Cg4 (Comprendre la notation algébrique)



Bien sûr, les Noirs abandonnent le pion g6 mais le Roi blanc est « paté » et les Blancs ne disposeront plus que de coups équestres…

2. Cxg6



Tout semble bien simple alors, les Noirs vont mettre leur roi en g1 et mater avec le cavalier en f2.

Donc 2. … Rf2



3. Cf4



3. … Rg1



Oui mais voilà si les Blancs tiennent la case f2 avec leur propre cavalier, que faire ?
4. Cd3



Et c’est là que le mot zugzwang va prendre toute sa saveur ! 5. Rh1 donnant l’extrême onction…



Les Blancs doivent jouer… leur cavalier, libérant ainsi la case f2 pour le mat.

Défiez moi !

Chess diag : Editer votre diagramme gratuitement !



2 réflexions au sujet de « Zugzwang superbe pour cloturer 2009 #chess »

  1. La position finale n’est pas un véritable zugzwang. Les Noirs gagnent peut-importe le trait. Dans la position finale, il joueraient Rg1.

    Si les Noirs seraient en zugwang, cela signifierait qu’ils perdraient parce qu’ils ont le trait. Ce qui n’est pas le cas ici.

  2. Les Noirs perdent … parce qu’ils doivent jouer. Si le trait était au blanc, il gagnerait effectivement aussi en jouant coup d’attente (Rg1), afin de forcer les Noirs à jouer.
    Mais supposons que les Noirs soient autorisés à dire « je passe » ad vitam eternam, alors les Blancs sont impuissants.
    C’est en ce sens qu’on peut parler de zugzwang.
    mais je t’accorde Denis que certaines positions sont beaucoup plus rigoureuses pour étayer ce thème.

Répondre à Denis Gauthier Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *