Alekhine – Spencer 1923 #chess

Le dimanche en famille, certains se promènent en forêt, d’autre regardent la télévision. Ici, il nous arrive de faire des “lectures”, au sens échiquéen…


Il s’agit de revivre une partie de Maîtres, tranquilement, en analysant les variantes au fur et à mesure, en critiquant tel ou tel coup. “C’ est un peu comme un film, une partie…” me faisait remarqué Arthur (10 ans). Le scenario a prévu des coups de théatre, du suspens, et une fin parfois tragique…

Dimanche dernier, c’est une partie du grand Alekhine que nous avons étudié, partie jouée le 29 septembre 1923 dans une séance de simultanées à Liverpool.
Cette partie est issue du Tome 2 : Deux cents parties d’échecs par A. Alekhine.

“Même parmi les adversaires plus faibles, il s’en trouve toujours qui font au moment voulu le coup exact, qui découvrent de subtiles défense et amènent des revirement surprenants, forçant le Maître à réfléchir.”

Ainsi dans les 20 premiers coups c’est plutôt le jeu de Spencer qui m’a personnellement impressionné. Le maître Alekhine ne semblait pas en difficulté, mais sa position ne donnait pas une impression de confort sécurisant comme on pouvait s’y attendre..

Et puis survient cette position après le 35 ème coup :

Trait aux Blancs

L’avantage d’Alekhine dans la position réside dans la paire de fous, mais la perspective d’un gain semble incertaine. Comment valoriser cette paire afin de mettre les Noirs Knock out ?

Oh, je n’attends pas une suite sanglante et forcée, mais un coup logique et bon que la position toute entière appelle à cor et à cri. Solution sous l’image :

36. Txd6! Fxd6 37. Dxd6,



Il est possible que la meilleur solution pour les Noirs eut été de décliner le sacrifice de qualité par 36. … Cg6 mais jouer avec un pion de moins contre Alekhine, c’est un peu comme rouler saoul sans ceinture…

Comptable et stratège sont ici en desaccord. La diagonale a1h1 est sensible comme une corde de violon : Les époux royaux Noirs en frémissent !

Il suivit logiquement 37.  …Tb1+ 38. Rh2



Puis 38. … Rh7 pour désensibiliser a1h1



Il ne restait à Alekhine qu’à centraliser les deux fous et à pousser le pion e, les Noirs abandonnèrent au 49 ème coup.

La partie en PGN :

[Event "Liverpool sim"][Site "Liverpool sim"][Date "1923.??.??"][EventDate "?"][Round "?"]>[Result "1-0"][White "Alexander Alekhine"][Black "Edmund Spencer"][ECO "A55"][WhiteElo "?"][BlackElo "?"][PlyCount "97"] 1. d4 Nf6 2. c4 d6 3. Nc3 Nbd7 4. e4 e5 5. Nf3 g6 6. h3 Bg7 7. Be3 Qe7 8. Qc2 Nf8 9. Nd5 Nxd5 10. cxd5 Nd7 11. Bg5 f6 12. Be3 exd4 13. Nxd4 Nc5 14. Bb5+ Kf7 15. f3 f5 16. O-O f4 17. Bf2 a5 18. Rad1 Be5 19. b3 Rf8 20. a3 Kg8 21. b4 axb4 22. axb4 Na6 23. Qb3 g5 24. Rd2 h5 25. Be2 Qg7 26. Ne6 Bxe6 27. dxe6 Rfe8 28. b5 Nb4 29. Rc1 c5 30. bxc6 Nxc6 31. e7+ Kh8 32. Qxb7 Nxe7 33. Rb1 Rec8 34. Qd7 Rcb8 35. Rxb8+ Rxb8 36. Rxd6 Bxd6 37. Qxd6 Rb1+ 38. Kh2 Kh7 39. Bd3 Rb7 40. Bd4 Qf7 41. e5+ Ng6 42. e6 Qe7 43. Qe5 Kh6 44. Bxg6 Kxg6 45. Qe4+ Kh6 46. Qf5 Qe8 47. h4 Qg8 48. e7 Rb8 49. Be5 1-0
Vous devez activer JavaScript pour améliorer l'affichage des parties d'échecs.

LIENS :

Défiez moi !

Chess diag : Editer votre diagramme gratuitement !



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *