Calendrier juin 2009 en fond d’écran

Bon c’est vrai que ce genre de fond d’écran foisonne sur internet. Mais ce qui m’agace, c’est qu’en général ces calendriers sont pour les anglophones…

Là c’est made in France 🙂

Enjoy !!!

( Cliquez simplement sur l’image pour choisir le format de téléchargement )

Mathématiques, symétrie axiale, infographie, et … ma gueule.

Avec mes élèves de sixième, en ce moment on travaille sur la symétrie axiale. Nous avons remarqué que la nature aime la symétrie.

Comme chaque année, je leur ai montré  qu’au niveau de la précision Dame nature avait des progrès à faire.

Comme chaque année j’ai évoqué nos visages, globalement symétriques, mais pas « vraiment » à cause d’un sourcil qui tombe ici, d’une lèvre plus épaisse à gauche, ou d’une narine plus dilatée à droite.

Et puis comme chaque année, je leur ai dit qu’on pourrait avec un logiciel gratuit s’amuser avec nos visages…

En fait cela fait bientôt 20 ans que je raconte la même histoire, sans aller jusqu’au bout ! C’est bête non ?

Allez, autoportrait, et un petit coup de Gimp :

Je suis entre mes deux clones :
Le gros, à gauche est formé de deux fois la partie droite de mon visage (gauche et symétrie de gauche), tandis que le dépressif de droite est constitué lui uniquement avec la partie droite.

NB 1. Pour la petite histoire, j’ai accentué involontairement les différences entre les 3 (top)modèles  en penchant un peu la tête pendant la photo.

NB 2. Le premier qui dit que j’ai une sale g. prend la porte.

Abraham Lincoln (1809-1865) un album sur Flickr

On vient de fêter les 200 ans d’ Abraham Lincoln, né le 12 février 1809 et j’ai fait la découverte sur Flickr d’un album qui lui est consacré.

Les photos semblent être libre de tout droit, alors pourquoi ne pas s’amuser un peu. Lincoln en vectoriel n’est pas un sacrilège !

SOURCES :

Flickr : une autre façon d’écrire.


Highly Strung, première mise en ligne par bikeboy72.

Vous l’avez déjà remarqué, en bas de la page d’accueil de Flickr, un petit lien pointe vers les meilleurs photos des 7 derniers jours.

J’utilise ce lien des dizaines de fois chaque jour, ébahi par la qualité et la richesse des œuvres exposées.

Souvent ce plaisir est égoïste, et j’apprécie le modèle, le paysage, la composition ou la technique de l’artiste; sans partage, un peu comme la gourmandise esseulée sur un plat qu’on ingurgite à la sauvette, avec un paradoxale mélange de mauvaise conscience et satisfaction…

Parfois, plus rarement c’est vrai, l’émotion engendrée par la composition artistique m’oblige à écrire :

Un peu comme si les trésors de Flickr, dotés d’âmes et de pouvoir avaient la possibilité de prendre possession de nous, afin de nous forcer à en faire la promotion.

Aux Echecs, Nimzovitch écrivait bien, au début du 20 ème siècle, que les pions avaient une âme les poussant à avancer… Le pion veut avancer et… la création veut être vue.

Nous autres, pauvres humains ne sommes-nous pas uniquement des marionnettes, dirigées par quantités d’objets soit-disant inanimés : L’ordinateur, le téléphone, la voiture ? Mais aussi plus insidieusement les livres, films et photographies ?

Un filtre noir et blanc pour GIMP

Je viens de découvrir sur le magnifique Calcyum.org, l’existence d’un filtre pour GIMP qui risque de me faire gagner du temps :

filtered-bw.scm simule les filtres de la photographie noir et blanc, en mixant les canaux.

En copiant le script dans le répertoire GIMP-2.0\share\gimp\2.0\scripts, vous pourrez l’utiliser dans le menu script-fu/color en cliquant simplement sur Filtered BW.

Bon amusement avec Gimp !

Inkscape, devoir de vacances pour infographiste débutant


Vue pleine page

Nous avons aborder précédemment les courbes de Bézier. Les maitriser est un challenge, un passage obligé pour parvenir à effectuer des travaux de qualité.

Et pas de maitrise sans travail, sans entrainement.

Je profite des vacances scolaires pour vous proposer cette tâche, ludique mais formatrice : Apprenons à former les lettres (en lié, comme dit ma fille) à l’aide des courbes de Bézier.

La lettre « a » est ainsi constituée d’une courbe à trois noeuds, réalisée dans l’exemple ci-dessus en 5 étapes.

Première étape :

Dans inkscape en utilisant l’outil « Tracer des courbes de Bézier et des segments de droites » (SHIFT F6), créez une courbe de Bézier à trois noeuds (clic – clic – double clic). Les deux segments serviront à fabriquer respectivement le ventre et le dos de notre « a ».

Deuxième étape :

En utilisant l’outil d’édition des noeuds et des poignées de contrôle (F2), jouer avec les deux segments pour les arrondir.

Troisième étape :

Dès que vous avez touché aux segments (et que vous les avez transformés  en courbes) les poignées (ou points de contrôle) sont apparus. Si ce n’est pas le cas, pour les rendre visibles il suffit de cliquer sur le bouton dans la barre supérieure. Cette barre d’édition des noeuds est pratique ! Je vous engage à lire les infobulles par survol du curseur.

En jouant avec les points de contrôle, essayer d’adoucir les noeuds (Plus le noeud intermédiaire est aligné avec ses deux poignées, plus il est doux : la tangente à gauche venant se confondre avec la tangente à droite)

Quatrième étape :

Sélectionnez ensuite l’objet, puis avec un « clic-droit » choisissez « remplissage et contour » dans le menu conceptuel. (SHIFT CTRL F)

Dans le sous-menu « Style du contour » donnez un peu d’épaisseur à notre « a » et choisissez l’option « terminaison arrondie ».

Cinquième étape :

Pour donner une impression d’écriture à l’encre on peut, pour conclure, en choisissant une couleur dans le sous-menu « remplissage du contour » et en sélectionnant un dégradé linéaire, modifier le rendu visuel de notre travail.

VISUEL SVG et téléchargement :

Si votre navigateur lit le SVG, en cliquant sur les liens suivants vous allez voir les travaux en SVG. Vous pourrez alors les enregistrer pour éventuellement les modifier avec Inkscape.

lettre a seule

cahier avec les lettres abc

Allez au travail, postez moi en commentaire des liens vers les lettres b à z que vous aurez préalablement uploadé… (Un lettre par personne, ne vous disputez pas ). C’est marrant je n’ai pas l’impression que ce billet sera beaucoup commenté 🙂

Courbe de Bézier, on débroussaille !

Avant tout les courbes de Bézier appartiennent au vocabulaire mathématique :

Les courbes de Bézier sont des courbes polynomiales paramétriques décrites pour la première fois en 1962 par l’ingénieur français Pierre Bézier qui les utilisa pour concevoir des pièces d’automobiles à l’aide d’ordinateurs. Elles ont de nombreuses applications dans la synthèse d’images et le rendu de fontes. Elles ont donné naissance à de nombreux autres objets mathématiques.

L’amateur d’infographie vectorielle se doit de les maitriser, et ce billet vise à débroussailler un peu le contenu hétéroclite de la toile mondiale, afin d’en tirer les informations primordiales, substantifique moelle qui permettra à chacun de mieux les appréhender.

Nous n’évoquerons ici que les courbes de Bézier cubiques, à deux nœuds (terminaux).

Si on plonge dans le champ lexical de l’infographie, les points A et B sont des noeuds. Ils déterminent l’origine et l’extrémité de notre première courbe de Bézier. Les points E et F sont des poignées (ou points de contrôle).

Dans inkscape, pour tracer ceci,  j’ai sélectionner l’outil courbe de Bézier dans le menu (ou SHIFT F6), j’ai cliqué pour engendrer le premier point (A) et double cliqué pour terminer la courbe et créer le deuxième point (B)

J’ai ensuite sélectionné l’outil d’édition des noeuds (F2) puis cliqué sur la courbe (en maintenant le bouton appuyé) et déplacé légèrement la souris.  Les poignées sont alors apparues et je les ai légérement bougé en utilisant la même technique.

Il y a quelques années, lorsque j’ai rencontré ma première courbe de Bézier, j’ai trouvé ça amusant, mais il me faut l’avouer : Je travaillais à tâtons pour parvenir à un résultat (médiocre) sans comprendre ce que je faisais…

Ce qu’il faut comprendre :

Les points E et F servent respectivement à indiquer comment la courbe part du point A, et comment elle arrive au point B.  Sans parler de vecteur ou de tangente pour ne pas vous faire fuir, on peut considérer que ces points E et F sont des étapes sur un certain trajet, et que la courbe, fainéante et un peu tricheuse, donne l’illusion aux observateurs placés au départ et à l’arrivée qu’elle y passe, alors qu’elle s’évertue à couvrir la distance la plus courte possible.

C’est cette façon un peu enfantine de voir les choses qui m’a (un peu) aider à maitriser ce fabuleux outil !

Je n’ai évoqué ici que les courbes possédant deux noeuds terminaux, (un clic pour le premier, un double-clic pour le deuxième ) mais on peut construire des courbes ayant plusieurs noeuds intermédiaires.(clic,clic,et double clic pour terminer, pour une courbe de Bézier à trois noeuds). On considèrera alors que c’est une course par étape, avec les même règles!

Fort de ce que nous avons appris, le petit exercice suivant ne devrait pas poser de problème.

Dans les courbes suivantes, seules deux d’entre-elles ont plus de deux noeuds.

Lesquelles ?

(Un indice, les deux chiffres donnent alors mon département de naissance, postez simplement son chef lieu en commentaire et vous êtes mon héros)

Paint.net : l’outsider dans le traitement d’image

Quand on évoque la retouche photo dans la blogosphère c’est pour encenser Photoshop dans 80% des cas (au bas mot) ou pour défendre le libre en brandissant son GIMP.

Et pourtant (comme le chantait Aznavour) un logiciel d’exception existe :
paint.net

Avant de l’évoquer, et pour assassiner une bonne fois pour toute les idées préconçues le logiciel de Microsoft paint, bien connu de tous n’est pas inutile du tout et le concepteur talentueux peut l’utiliser de façon professionnelle !

Un exemple que vous avez surement déjà du voir ici ou là :

Mona Liza croquée en 2H30

Mais ce qui manque cruellement à paint, c’est la gestion des calques…


Réalisé avec paint.net (5 minutes, à partir d’une photo)

Paint.net à ne pas confondre avec (MS)Paint !

La liste des fonctionnalités de paint.net est plus que séduisante :

  • Gestion des calques
  • Gestion de la transparence
  • Outils de dessin : lignes, polygones, dessin à main levée, courbes de Béziers, texte …
  • Outils de sélection : rectangulaire, circulaire, à main levée, baguette magique
  • Historique d’annulation illimité
  • Effets : détection des contours, peinture à l’huile, suppression des yeux rouges.
  • Possibilité d’ajouter des plugins

paint.net est gratuit et distribué sous licence Open source MIT, il s’intègre au shell windows (ouvrir avec paint.net), il est léger, ergonomique et rapide.


Réalisé avec paint.net (15 minutes, à partir d’une photo)

House of cards, par Radiohead : un clip sans caméra

Décidément le groupe de pop-rock anglais Radiohead innove encore et toujours, mais cette fois c’est dans le domaine de l’image :

Ce clip étonnant n’a été tourné qu’avec des capteurs 3D et lasers.

Le plus étonnant est que le clip est modifiable :
En le lisant par l’intermédiaire du player flash, on peut s’amuser à bouger la camera virtuelle ! Mais ce n’est pas tout, on peut carrément modifier le code source du projet pour se fabriquer son clip personnel :
http://code.google.com/creative/radiohead/