Echecs : Ivanka – Lazarevic, 1972. Les Noirs jouent et gagnent




Les Noirs jouent et gagnent

J’ai découvert ce très joli mat grâce à une application Facebook que j’aime beaucoup (http://apps.facebook.com/chesspuzzleoftheday/)

Tous les ingrédients tactiques sont ici réunis pour votre plaisir ! Il s’agit d’un mat en 4 coups, mais seul le troisième est un peu plus difficile à trouver !

Solution sous la photo


photo credit: Kuzeytac

Je suis sûr que vous avez trouvé 1. … Tg8+ 2. Rh6 Dxh2+ 3. Th5



Mais avez-vous vu la belle déviation ?

3. …Dd2+ 4. Dxd2 Tg6#



Joli n’est-ce pas ?

(En cliquant sur un diagramme, vous pouvez l’éditer et coller le code pour WordPress entre deux balises [diag][/diag] en commentaire…)


Tout pour le joueur d’échecs

LIENS :

Echecs : les Noirs jouent et gagnent



Trait aux Noirs

Si comme moi, 1. … Tc2+ vous démange, avez-vous déjà planifié la suite sur 2. Td2 ? Avez-vous trouvé autre chose ?

Solution sous la photo


photo credit: ludii44

C’est un joli clouage en croix qui gagne :

1 … Tc2+ 2. Td2 Dd1!


Si ce thème tactique vous plait, jetez un coup d’œil ici

(En cliquant sur un diagramme, vous pouvez l’éditer et coller le code pour WordPress entre deux balises [diag][/diag] en commentaire…)

LIENS :

Echecs : Il y a des bons coups, et des meilleurs coups #chess




Les Blancs jouent et gagnent

Avant de poster un exercice sur Woufsblog, je tente toujours de le résoudre, pour évaluer sa difficulté, et pour ne garder que ceux qui peuvent soit donner du plaisir, soit enrichir notre culture des 64 cases…

Ce diagramme m’a distillé successivement deux émotions :

La joie de trouver un coup gagnant, efficace et esthétique.
La déception d’apprendre  qu’il en existait un autre, plus efficace et plus esthétique.

Je suis convaincu que les plus chevronnés trouveront ces deux coups !

Solution sous la photo.


photo credit: jef safi

1. Cd8? était mon idée



Idée justifiée que 1. … Dxd6 est immédiatement sanctionné par 2. Cf7#
Mais après 1. … Tc6 il y a encore du travail ( Même si 2. Dd7, avec l’idée 3. Tg7 gagne quand même)

LA BONNE SOLUTION :

1. Cf8 ! (La bonne pièce, mais la mauvaise case)



Cette obstruction sur la huitième rangée est fatale !
1. … Txf8 2. Tg8+ Txg8 3. Dxf6+ et mat au coup suivant
ou
1… Dxf8 2. Tg8+ Dxg8 3. Df6+ et la sanction est la même.

(En cliquant sur un diagramme, vous pouvez l’éditer et coller le code pour WordPress entre deux balises [diag][/diag] en commentaire…)


Tout pour le joueur d’échecs

LIENS :

Une finale logique 1974 #chess




Les Blancs jouent et gagnent

Ce diagramme est issu d’une partie opposant Lengyel à Kaufman, à Los Angeles en 1974. Les Blancs ont un pion passé éloigné, les Noirs un pion passé protégé. Un plan simple pour les Noirs serait de bloquer le pion a par Tb3-b8-a8 et d’amener le Roi à l’aile dame. Oui mais le trait est aux Blancs… Et il y a un gain logique et simple.

Solution sous la photo.

La logique réclame qu’on s’oppose énergiquement au plan mentionné précédemment, et il y a un moyen radical :

1. Fb4! (Comprendre la notation algébrique)



Pour éviter la promotion du pion Blanc, les Noirs doivent prendre.
La prise avec la Tour étant immédiatement perdante (1. … Txb4 2. Txb4 cxb4 3. a6 b3 4. a7 b2 5. a8D+, promotion avec échecs!) il faut essayer 1. … cxb4 en espérant pouvoir revenir avec la tour, sur la colonne c:



2. a6 Tc3



3. a7  Tc8



4. Txb4



Et la menace 5. Tb8, éventuellement sur Échec est fatale…

(En cliquant sur un diagramme, vous pouvez l’éditer et coller le code pour WordPress entre deux balises [diag][/diag] en commentaire…)

LIENS :

Un élégant mat en 3 coups #chess




Trait aux Blancs

Qu’elle est jolie cette position ! On pourrait penser à un équilibre dynamique, les Noirs ont du matériel en plus, mais un Roi un peu handicapé, empêtré devant ses propres fantassins et un équidé ridicule qui flirte avec les limites du terrain de jeu…

Croyez moi, c’est encore pire que ça : les Noirs sont condamnés … Et pas au terme d’une lutte finale laborieuse et longue, il y a un mat en 3 coups !

Solution sous la photo


photo credit: Eduardo Amorim

On pourrait penser à 1. a3 (Comprendre la notation algébrique) ou 1. a4 en espérant que le Cavalier noir (pas si mal placé) se déplace et lâche la case b7 pour y planter, en matant, le Cavalier blanc. Oui mais les Noirs ne sont pas en zugzwang et répondraient 1. … b5  en ouvrant une porte pour avoir de l’air…

En continuant à raisonner, on s’aperçoit que le Roi Noir dispose après 1. … b5 d’une perspective de fuite via b6. Comment contrôler b6 …..

1. Cc8 ne donne rien, il faut dire que le matériel est restreint. Il faudrait superposer le Cavalier Blanc au Pion c4 il y aurait mat… Mais ce genre d’empilage n’est ni académique, ni autorisé !

Mais c’est ainsi que l’idée commence à germer :

1. c5 !



La menace est maintenant 2. Cc4+ Rb5 3. a4#

D’où

1. … b5



Les Noirs sont maintenant en zugzwang et les malheureux coups qui leur restent les condamnent,

2. a3



Si le Cavalier Noir bouge 3. Cb7#
Sinon 2. …b4 3. axb4#



(En cliquant sur un diagramme, vous pouvez l’éditer et coller le code pour WordPress entre deux balises [diag][/diag] en commentaire…)


Tout pour le joueur d’échecs

LIENS :

Il faut battre son frère quand il est chaud #chess

Combien de fois ai-je entendu, ou même dit :

” -Bon sang,  j’avais une position gagnante… Il était cuit …”

Alors que sur la feuille de match, le résultat final prouvait le contraire.

Quand on a une position gagnante, peut-être a-t-on tendance, à tort, à se relâcher.  Alors qu’un peu de rigueur nous permettrait de conclure rapidement.



Trait aux Blancs

Dans la position du diagramme, Illi avec les Blancs ne loupa pas Lurje, à Zurich, en 1982.

Ferez-vous aussi bien ?

Solution sous la photo :


photo credit: andrefromont/fernandomort

Le Roi Noir ne demande qu’à s’enrhumer. Mais comment continuer l’attaque ? Un échec de la Dame Blanche en b1, c2 ou d3, se verrait conté par 1. … f5 (Comprendre la notation algébrique) Et les perspectives de Champagne s’évanouiraient…

Ah si La Dame pouvait pénétrer le camp Noir…

Et l’idée apparait : Débarrassons nous du Fou f3 pour entrer via h5 !

1. Fe4+ ! et c’est fini !!!



1. … dxe4 2. Dh5+



Et les Noirs devront donner la Dame en g7 pour retarder un peu le mat :
2. … Rg8 3. Tag1+ Dg7 4. Txg7+ Rxg7 5. Tg1#



(En cliquant sur un diagramme, vous pouvez l’éditer et coller le code pour WordPress entre deux balises [diag][/diag] en commentaire…)


Tout pour le joueur d’échecs

LIENS :

On abandonne ? #chess

Trait aux Blancs

Bon… Notre Dame a mauvaise figure. Elle est méchamment clouée et semble condamnée… On abandonne ?

Solution sous la photo


photo credit: sramses177

Les Blancs gagnent !!! Le thème tactique est le clouage ! Clouage dans tous ses états !

1. b6+ (Comprendre la notation algébrique)

La prise est obligatoire pour éviter un mat du couloir sur la huitième rangée.

Mais après 1. … Rxb6

Va suivre le très esthétique 2. Th6 !

Les Blancs ont retourné la situation, la Tour noire est clouée, et c’est un clouage absolu. Prendre l’assaillant laisserai la Dame noire en prise !

Question subsidiaire, dans la position de ce dernier diagramme, combien y-a-t-il de  clouages ?

Zugzwang superbe pour cloturer 2009 #chess

Wikipedia dixit :

Au jeu d’échecs, Zugzwang signifie un « coup forcé ». Ce terme vient de l’allemand. (Zug = coup, Zwang = Forcé)

Être en zugzwang se dit de la situation d’un joueur qui est obligé de jouer un coup qui le fait perdre ou dégrade sa position. Le camp en zugzwang n’affaiblirait pas sa position s’il avait le droit de ne pas jouer. Le fait d’avoir le trait constitue alors un désavantage, car tous les coups possibles entraînent un dommage dans la position sur l’échiquier.

Le zugzwang intervient surtout dans les fins de parties.

L’exemple donné par Wikipedia a le mérite d’être simple. Pour clôturer 2009 j’ai la joie de vous offrir cet exemple, issu d’une partie opposant Gines à Trias en 1981.



Les Noirs jouent et gagnent.

Égalité matérielle rigoureuse ne signifie pas égalité ! Loin de là… La position étriquée du Roi blanc peut vous mettre sur la piste !

Solution sous la photo

photo credit: maxidc90

Le premier coup à analyser est évidemment 1. … Cg4 (Comprendre la notation algébrique)



Bien sûr, les Noirs abandonnent le pion g6 mais le Roi blanc est “paté” et les Blancs ne disposeront plus que de coups équestres…

2. Cxg6



Tout semble bien simple alors, les Noirs vont mettre leur roi en g1 et mater avec le cavalier en f2.

Donc 2. … Rf2



3. Cf4



3. … Rg1



Oui mais voilà si les Blancs tiennent la case f2 avec leur propre cavalier, que faire ?
4. Cd3



Et c’est là que le mot zugzwang va prendre toute sa saveur ! 5. Rh1 donnant l’extrême onction…



Les Blancs doivent jouer… leur cavalier, libérant ainsi la case f2 pour le mat.

Etude de l’anonyme de Modène #chess

Il signait parfois ses articles et ouvrages Anonimo Modenese. C’était un conseiller de la ville de Modène au XVIIIème siècle. Ercole Del Rio, tel est son vrai nom est considéré comme le fondateur de l’école italienne d’échecs.

C’est à lui qu’on doit cette jolie étude :

Les Blancs jouent et gagnent

Le pion g2 étant attaqué deux fois,  le cavalier a5 étant en prise, le deficit en matériel commençant à nous effrayer… Il nous faudra être énergique pour gagner !

Solution sous la photo :


photo credit: scomodo

1. Dc6!

Que ce coup est utile !

La Dame est imprenable 1. … Fxc6 2. Td8+ Dc8 3. Txc8#

Le cavalier aussi : 1. … bxa5 2. Td8+ Dc8 3. Txc8# (Le fou est cloué)

Et la menace de mat par 2. Dxb7 ainsi que la faiblesse de la huitième rangée scèle le sort des Noirs…

1. … Dc8

Et ici il fallait avoir vu le mignon 2. Td8!

avec mat imparable au coup suivant.

On ne peut rester insensible aux deux jolis clouages et au fait que les trois pièces des Blancs soient en prise !

Sacrifions pour mater, Spielmann-Hoenlinger Vienne 1929

La rubrique Echecs du jeudi  est de retour après une pause estivale. Le contenu de l’année scolaire précédente est disponible sous la forme d’un livre numérique que vous pouvez télécharger ici

Nous attaquons (c’est le cas de le dire) cette nouvelle période avec une partie extraite d’un très bon ouvrage : L’art du sacrifice aux échecs de Rudolf Spielmann, ouvrage dont je vous cite une partie de l’introduction :

Dans le domaine du problème d’échecs, les différentes combinaisons sacrifices ont été cataloguées depuis longtemps et ont reçu leurs propres noms. Dans la partie, à ma connaissance, une semblable répartition n’a pas encore été tentée. Seules quelques rares combinaisons, comme par exemple le mat de « Legal » possèdent leur propre nom, et pour les autres on fait souvent emprunt aux problémistes, pour des expressions telles « déviation , auto-obstruction », etc.

La tâche des compositeurs est toutefois plus facile. Leurs idées sont préconçues et peuvent être exécutées sans interférence d’aucun adversaire. Le matériel superflu peut être simplement mis à l’écart afin que l’idée fondamentale apparaisse finalement à l’état pur et permette un diagnostic clair. Il en va différemment dans la partie d’échecs. Les combinaisons séparées ou certaines tournures tactiques surgissent de façon plus ou moins fortuite, et dans l’optique du problème, ne sont pratiquement jamais pures ou « économiques », et pour cette raison sont aussi plus difficiles à reconnaître et à cataloguer.

La partie fût jouée en 1929 à Vienne, au cours d’un tournoi opposant l’auteur de ce livre à  Hoelinger. Toute la partie est instructive et Spielmann a, dès le 17ème coup un avantage de développement important. (La partie est disponible en PGN en fin de billet)

Voici la position après le 24 ème coup noir.

Les Blancs jouent et gagnent

Solution sous l’image.

24. Ce7+!




Ce sacrifice (de dégagement) n’est pas refusable 24. … Rh8 25. Dxf8#

En fait les Noirs abandonnèrent pour ne pas subir la variante :

24. … Dxe7


25. Dxh7 Rxh7


26. Th5+ (Et oui cette tour est imprenable le pion g6 étant cloué par le fou d3)  Rg8 27. Th8#


La partie en PGN:

[Event "Vienna m"][Site "Vienna m"][Date "1929.??.??"][EventDate "?"][Round "?"][Result "1-0"][White "Rudolf Spielmann"][Black "Baldur Hoenlinger"][ECO "B15"][WhiteElo "?"][BlackElo "?"][PlyCount "55"] 1. e4 c6 2. d4 d5 3. Nc3 dxe4 4. Nxe4 Nf6 5. Ng3 e6 6. Nf3 c57. Bd3 Nc6 8. dxc5 Bxc5 9. a3 O-O 10. O-O b6 11. b4 Be7 12. Bb2 Qc7 13. b5 Na5 14. Ne5 Bb7 15. Ng4 Qd8 16. Ne3 Nd5 17. Qh5 g6 18. Ng4 Bf6 19. Nxf6+ Nxf6 20. Qh6 Rc8 21. Rad1 Qe7 22. Rfe1 Ne8 23. Nf5 Qc5 24. Re5 Bd5 25. Ne7+ Qxe7 26. Qxh7+ Kxh7 27. Rh5+ Kg8 28. Rh8# 1-0
Vous devez activer JavaScript pour améliorer l'affichage des parties d'échecs.