Sacrifions pour mater, Spielmann-Hoenlinger Vienne 1929

La rubrique Echecs du jeudi  est de retour après une pause estivale. Le contenu de l’année scolaire précédente est disponible sous la forme d’un livre numérique que vous pouvez télécharger ici

Nous attaquons (c’est le cas de le dire) cette nouvelle période avec une partie extraite d’un très bon ouvrage : L’art du sacrifice aux échecs de Rudolf Spielmann, ouvrage dont je vous cite une partie de l’introduction :

Dans le domaine du problème d’échecs, les différentes combinaisons sacrifices ont été cataloguées depuis longtemps et ont reçu leurs propres noms. Dans la partie, à ma connaissance, une semblable répartition n’a pas encore été tentée. Seules quelques rares combinaisons, comme par exemple le mat de « Legal » possèdent leur propre nom, et pour les autres on fait souvent emprunt aux problémistes, pour des expressions telles « déviation , auto-obstruction », etc.

La tâche des compositeurs est toutefois plus facile. Leurs idées sont préconçues et peuvent être exécutées sans interférence d’aucun adversaire. Le matériel superflu peut être simplement mis à l’écart afin que l’idée fondamentale apparaisse finalement à l’état pur et permette un diagnostic clair. Il en va différemment dans la partie d’échecs. Les combinaisons séparées ou certaines tournures tactiques surgissent de façon plus ou moins fortuite, et dans l’optique du problème, ne sont pratiquement jamais pures ou « économiques », et pour cette raison sont aussi plus difficiles à reconnaître et à cataloguer.

La partie fût jouée en 1929 à Vienne, au cours d’un tournoi opposant l’auteur de ce livre à  Hoelinger. Toute la partie est instructive et Spielmann a, dès le 17ème coup un avantage de développement important. (La partie est disponible en PGN en fin de billet)

Voici la position après le 24 ème coup noir.

Les Blancs jouent et gagnent

Solution sous l’image.

24. Ce7+!




Ce sacrifice (de dégagement) n’est pas refusable 24. … Rh8 25. Dxf8#

En fait les Noirs abandonnèrent pour ne pas subir la variante :

24. … Dxe7


25. Dxh7 Rxh7


26. Th5+ (Et oui cette tour est imprenable le pion g6 étant cloué par le fou d3)  Rg8 27. Th8#


La partie en PGN:

[Event "Vienna m"][Site "Vienna m"][Date "1929.??.??"][EventDate "?"][Round "?"][Result "1-0"][White "Rudolf Spielmann"][Black "Baldur Hoenlinger"][ECO "B15"][WhiteElo "?"][BlackElo "?"][PlyCount "55"] 1. e4 c6 2. d4 d5 3. Nc3 dxe4 4. Nxe4 Nf6 5. Ng3 e6 6. Nf3 c57. Bd3 Nc6 8. dxc5 Bxc5 9. a3 O-O 10. O-O b6 11. b4 Be7 12. Bb2 Qc7 13. b5 Na5 14. Ne5 Bb7 15. Ng4 Qd8 16. Ne3 Nd5 17. Qh5 g6 18. Ng4 Bf6 19. Nxf6+ Nxf6 20. Qh6 Rc8 21. Rad1 Qe7 22. Rfe1 Ne8 23. Nf5 Qc5 24. Re5 Bd5 25. Ne7+ Qxe7 26. Qxh7+ Kxh7 27. Rh5+ Kg8 28. Rh8# 1-0
Vous devez activer JavaScript pour améliorer l'affichage des parties d'échecs.

Chess diag : Editer votre diagramme gratuitement !



6 réflexions au sujet de « Sacrifions pour mater, Spielmann-Hoenlinger Vienne 1929 »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *