Mika Grace Kelly

Un petit chef d’oeuvre, plus je l’écoute plus je l’aime…

Do I attract you?
Do I repulse you with my queasy smile?
Am I too dirty?
Am I too flirty?
Do I like what you like?

I could be wholesome
I could be loathsome
I guess Im a little bit shy
Why dont you like me?
Why dont you like me without making me try?

I try to be like Grace Kelly
But all her looks were too sad
So I try a little Freddie
Ive gone identity mad!

I could be brown
I could be blue
I could be violet sky
I could be hurtful
I could be purple
I could be anything you like
Gotta be green
Gotta be mean
Gotta be everything more
Why dont you like me?
Why dont you like me?
Why dont you walk out the door!

How can I help it
How can I help it
How can I help what you think?
Hello my baby
Hello my baby
Putting my life on the brink
Why dont yo like me
Why dont you like me
Why dont you like yourself?
Should I bend over?
Should I look olde

I try to be like Grace Kelly
But all her looks were too sad
So I try a little Freddie
I’ve gone identity mad !

Say what you want to satisfy yourself
But you only want what everybody else says you should want

Fatals Picards et Eurovision

EUROVISION

Les Fatals Picards représentent ce soir la France, qui n’a pas remporté le concours de l’Eurovision depuis trente ans.
Je les ai déjà évoquer dans un billet (avec une chanson pour les profs)
ici: http://woufsblog.blogspot.com/2007/04/prof-vu-par-les-fatals-picards.html

Soirée kitch, peut-être un peu de mauvais goût, mais je serai devant la télé, une fois n’est pas coutume…

Tout ça me fait un peu penser à la chanson de Benabar, sur Maritie et Gilbert Carpentier:

Déjà lavé en pyjama… qui me gratte, dans la télé des Claudettes… en grappe, parce que demain y’a pas école, Mike Brandt, Sacha Distel. Play-back et pattes d’éléphant, rouflaquettes et costumes blancs, ils avaient des beaux habits qu’ils doivent regretter amèrement aujourd’hui. Ils portaient bien la moustache, dans des décors pas encore kitch, micro tenu du bout des doigts, en éloignant le fil d’un geste du bras.

Maritie et Gilbert Carpentier sont heureux de vous présenter, attention l’émission va commencer, Maritie et Gilbert Carpentier.

Quelques décors pour faire Broadway, un réverbère, un cabaret, un faux saloon c’est l’Amérique, et des trucages préhistoriques. Ils s’appelaient presque tous Michel, Polnareff, Jonasz, Delpech, Michel Fugain, Michel Berger, et Michel le Forestier.

Maritie et Gilbert Carpentier sont heureux de vous présenter, attention l’émission va commencer, Maritie et Gilbert Carpentier.

Y’avait tellement d’applaudissements, qu’on dirait une émission d’maintenant, ambiance fox-trot, Sylvie Vartan et des danseurs partout tout l’temps. Quand ils se trompaient de caméra, un petit tour et les revoilà. Le doigt vers l’objectif : je chante pour toi, on a tout à apprendre de Claude François.

Maritie et Gilbert Carpentier sont heureux de vous présenter, attention l’émission va commencer, Maritie et Gilbert Carpentier.

Puis défilait le générique qui annonçait le moment tragique :

“les enfants allez vous coucher”, impossible de négocier, je sais, j’ai essayé…

Maritie et Gilbert Carpentier sont heureux de vous présenter, attention l’émission va commencer, avec les moyens techniques de la SFP !

Pour terminer ce billet un petit cadeau :

Clip non-officiel, créé les 12 et 13 avril 2007, avec des images de chanteurs/-teuses dans les années 70 ou 80 et la chanson de Bénabar (2005). Parfois, les images respectent les paroles; parfois, pas trop. C’est fait exprès!

Canada et élections françaises

Un peu de fraîcheur en provenance de chez nos amis francophones, les canadiens:

Les élections d’ici vu de là bas, chez eux.

Il me plaît à penser que des commentaires canadiens fleurissent sur ce blog français, qui parle d’un reportage canadien au sujet des élections françaises

C’est génial et c’est ici:
http://www.yulbuzz.com/blog/2007/05/une_election_transatlantique.html