Echecs et Art


© Tous droits réservés. Info licence sur Flickr

On a chanté les parisiennes.

On a poussé du buis sur du palissandre.

On a arrosé des repas en terrasse.

On a blitzé comme des fous dans des salles enfumées.

On a eut des succès.

Des échecs aussi.

On a aimé.

On a gagné.

On a perdu.

Sans jamais oublié Caissa

Déesse sur 64 cases.

Wouf

Défiez moi !

Chess diag : Editer votre diagramme gratuitement !



2 réflexions au sujet de « Echecs et Art »

  1. Suis d’accord à 80% pour le Cardhu, je prefère un knockando…

    Les parties longues ont pour moi le parfum de la compétition, les blitz l’odeur de la fête. J’aime les deux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *