Echecs : la miniature du jeudi (2)

Le premier joueur d’échecs professionnel dont le nom soit resté à la postérité est un joueur d’échecs français du XVIII ème siècle.

Dans Le Neveu de Rameau, Diderot le mentionne comme un vieil habitué du café de la Régence, où il jouait des partie à enjeux, il s’agit de Legal (Legall de Kermeur)

Il fut considéré comme le meilleur joueur de France jusqu’à  ce que son élève François-André Danican Philidor le détrône …

La seule partie qui nous reste de Legal est une miniature (Défense Philidor) qu’il laissa à la postérité aux environs de l’an 1750. Elle l’opposait à Saint Brie.

Legall de Kermeur- Saint Brie 1750

1 e4 e5
2 Cf3 d6

diag, from chessdiag


C’est ce coup 2. … d6 qui plonge la partie dans la défense Philidor

3 Fc4 Fg4
4 Cc3 g6?

diag, from chessdiag


Difficile de penser que la partie est terminée ? Et pourtant :
5 Cxe5 !

diag, from chessdiag




Il suivit :

5 … Fxd1

6 Fxf7+ Re8

diag, from chessdiag


Les Blancs matent en 1 coup

Je vous laisse, comme Legal à l’époque, porter l’estocade…

LIENS :

Le Norvégien Magnus Carlsen pourrait devenir le plus jeune numéro un mondial de l’histoire des échecs.

Ispiluan / En el espejo


photo credit: Txanoduna

Le jeune prodige norvégien Magnus Carlsen, 17 ans, a pris la tête d’un important tournoi d’échecs réunissant à Bilbao (Espagne) les principaux maîtres de cette spécialité, dont le numéro un mondial, l’Indien Viswanathan Anand. Les Russes Alexander Morozevich et Vladimir Kramnik, 2e et 3e du dernier classement, ne participant pas au tournoi de Bilbao, si Carlsen maitrise Anand il a de fortes chances de devenir le plus jeune numéro 1 mondial !

A la ronde 1, le jeune norvégien avait battu Aronian avec les noirs :

diag, from chessdiag


Les noirs jouent et forcent les blancs à l’abandon ….

Trouverez vous le joli coup de Magnus ?

LIENS :

Un collector Europe Echecs, à cause d’une bourde !

IMG_2513

L’arrivée des fin de mois apporte son lot de satisfactions:

La paye bien sûr, mais aussi la lecture de mon mensuel incontournable : Europe Echecs…

Europe Echecs est la plus ancienne des revues françaises sur le jeu d’échecs et est actuellement dirigée par le Grand Maître International français Bachar Kouatly.

Elle propose des reportages sur les principaux tournois français, européens et mondiaux avec de nombreuses parties analysées par les joueurs eux-mêmes (figurant régulièrement parmi les meilleurs mondiaux), une présentation de l’actualité échiquéenne, des exercices tactiques, des rubriques concernant la stratégie ainsi que des annonces de tournois.

Revues de référence donc dans ce domaine donc.

Et pourtant (Comme le chantait Aznavour), quelque chose m’a choqué sur la couverture de ce numéro de septembre 2008.

IMG_2514

Vous l’avez également remarqué, si comme moi vous ne pouvez vous empêcher de plonger dans un diagramme dès que vous avez l’occasion :

L’échiquier est à l’envers !

La position des pièces impliquent que les joueurs sont assis de part et d’autre de l’échiquier. C’est hélas une case noire qu’ils ont alors à leur main droite…

On pourrez discuter des heures pour comprendre l’erreur : photo inversée,  ou erreur humaine, un telle bourde n’avait pas sa place dans une revue de cette qualité. Et l’erreur de jeunesse ne peut être évoquée puisque ce numéro  580, fait partie de la quarante-neuvième année de parution !

Enfin, comme les anomalies sur les timbres postaux, cette erreur nous enrichira peut-être un jour !

diag, from chessdiag



LIENS :

Miniature, partie d’Echecs courte et sanglante. (1)

Une miniature pour l’amateur d’échecs est une partie courte, toujours  marquée par une erreur catastrophique de l’un des adversaires.

Ces miniatures sont souvent issues de simultanées (parties effectuées par un Maitre, contre plusieurs adversaires de niveaux hétérogènes, simultanément.)

L’étude de telles miniatures, n’est pas trop enrichissante sur le plan de la progression personnelle vers des sommets échiquéens, mais a le mérite de distraire et parfois aussi de pointer du doigt, des pièges d’ouverture.

La miniature, avec laquelle j’inaugure cette nouvelle rubrique sur WoufsBlog a été commise en 1933, aux Pays-Bas, plus précisément à Leyde entre messieurs OSKAM et DEMMENDAL.

Si vous ne connaissez pas la notation algébrique (qui sert à noter une partie d’Echecs) vous pouvez lire :

Oskam-Demmendal
1. e4 d5
2. Cf3

diag, from chessdiag



Le premier coup des noirs, nous plonge dans la défense scandinave.

2. … dxe4

diag, from chessdiag

3. Cg5 Ff5

Tout ceci est théorique, et bien connu…

4. Cc3 Cf6

5. De2

diag, from chessdiag



Les Blancs vont maintenant récupérer le pion e4. (Il est attaqué 3 fois et défendu 2fois)

5. … c6

6. Cgxe4 Cbd7?

diag, from chessdiag



Les Blancs jouent et matent en 1 coup

Les Noirs viennent de commettre l’irréparable ! La théorie recommandait 6…Cxe4.

C’est à vous de les sanctionner !

LIENS EXTERNES :

Chessdiag, c’est parti !

Le plug-in Chessdiag dont j’ai déjà évoqué le développement ici même est téléchargeable depuis ce matin !

RNBQKBNR8P32s8prnbqkbnr

[diag]RNBQKBNR8P32s8prnbqkbnr[/diag]

Pour l’utiliser Il suffit d’énumérer les pièces en notation anglo-saxonne entre des balises [diag] et [/diag]

  • Rook (tour noire)
  • kNight : Cavalier noir
  • Bishop : Fou noir
  • Queen : Dame noire
  • King : Roi noir
  • Pawn : Pion noir
  • space : case vide
  • r,n,b,q,k,p en minuscules pour les mêmes pièces blanches

L’emploi des nombres entiers pour spécifier le nombres de pièces, de pions ou de cases vides peut faire gagner du temps :

[diag]8K8k8Q8k24s8N[/diag] donnera :

8K8k8Q8k24s8N

[diag]all[/diag] est un raccourci pour l’échiquier dans sa position initiale.

Si vous désirez montrer le code, sans afficher des diagrammes, ajouter simplement des points d’interrogation après les deux g de diag (le script les effacera)

En cliquant sur un diagramme généré grâce au plug-in, vous arrivez sur le serveur Chessdiag.org, serveur surlequel vous pouvez générer un autre diagramme, ou télécharger les plug-in pour les différentes plateformes.

N’hésitez pas à proposer des améliorations, ou à signaler des bugs, chessdiag est encore jeune !

Chessdiag, un plugin WP qui permet d’afficher des diagrammes d’Echecs

Celui ci


photo credit: Ma Gali

Les amateurs d’échecs et blogger sous WP risquent d’être ravis :

Je viens de terminer un plugin qui permet d’afficher un diagramme d’échecs simplement.

RNBQKBNR8P32s8prnbqrbnr

Il suffit d’énumérer les pièces en notation anglo-saxonne :

  • Rook (tour noire)
  • kNight : Cavalier noir
  • Bishop : Fou noir
  • Queen : Dame noire
  • King : Roi noir
  • Pawn : Pion noir
  • x : case vide
  • r,n,b,q,k,p en minuscules pour les mêmes pièces blanches

entre deux balise [diag][/diag]

[diag]all[/diag] est un raccourci pour l’échiquier dans sa position initiale.

En rédigeant un billet, ou même un commentaire, on peut en insérant un code entres des balises [diag] et [/diag] faire apparaitre un diagramme, comme celui-ci dessus.

 

Petite astuce pratique également.

Si vous désirez montrer le code, sans afficher des diagrammes, ajouter simplement des points d’interrogation après les deux g de diag (le script les effacera)

DOWNLOAD : plug-in WP

64k

Un roi en ivoire de morse du XIIIème siècle : Echecs passion

Je suis collectionneur. Non pas de timbres ou de pièces, ni même de papillons ou de pins mais de tout ce qui touche au jeu d’échecs : livres anciens, pendules, plateau, et pièces.

pendule-echecs

Je suis donc en veille sur internet par rapport à ce genre d’articles. Oh pas pour acheter ! Mais simplement pour le plaisir des yeux.

Ce matin (comme le chantait Chantal Goya) j’ai trouvé un trésor datant de la deuxième moitié du XIII ème siècle :


Les restes d’un roi, fabriqué en ivoire de morse !

Le Roi. Fragment dune pièce déchecs. Angleterre ou Écosse. 2ème moitié du XIIIe siècle. Ivoire de morse

Le Roi. Fragment d’une pièce d’échecs. Angleterre ou Écosse. 2ème moitié du XIIIe siècle. Ivoire de morse

Il y a plus d’aventure sur un échiquier que sur toutes les mers du monde, écrivait Mac Orlan; et je ne peux m’empêcher de penser aux expériences sanglantes qu’à vécu ce monarque.

J’entends même le tumultueux brouhaha des pions lancés vers son roque; hennir le cavalier noir qui vient le pourfendre…

Echecs : légende islandaise


Tout le mode connait la légende indienne sur la création du jeu d’échecs :

L’inventeur du jeu en fit honneur à son souverain et celui-ci enchanté lui offrit la récompense qu’il désirait. Il demanda un grain de blé pour la première case, deux pour la seconde, quatre pour la troisième et ainsi de suite jusque la 64 ème.

L’empereur ordonna à son ministre de répondre à cette requête si modeste… En apparence !

The tower watches the corner

je viens de lire ce soir cette légende islandaise que je ne connaissez pas :

Il y avait une fois un garçon de 14 ans de Grimsey qui n’avait jamais quitté sa petite île du cercle polaire. Il ne savait pas grand’ chose sauf jouer aux échecs. Un jour son père l’emmène au nord de l’Islande. Quand ils se trouvent à l’évêché de Holar, l’évêque passe par là et tout le monde se découvre… sauf le garçon.

Réprimandé on lui explique qu’il s’agit là de l’évêque, le premier pasteur de l’église. “Un évêque ? Il joue surement bien aux échecs, parce que chez nous à Grimsey le deuxième meilleur joueur c’est le pasteur !”

L’évêque, ayant eu vent de la remarque du garçon, et qui était fier de ses talents de joueur d’échecs, fit venir le garçon et ils engagèrent plusieurs parties que le garçon gagna facilement.

Humilié, l’évêque lui demanda si c’était le diable qui lui avait appris à jouer et le garçon lui expliqua que lui et son père jouaient à longueur de journée et que s’il pouvait battre l’évêque qui était bon et pieux, il pouvait battre n’importe qui, même ce diable qui était méchant et qui lui faisait oublier de dire ses prières.

L’évêque fut tellement impressionné par cette réplique qu’il fit entrer le garçon au séminaire de Holar où le garçon joueur d’échecs devint un pasteur bon et pieux, sachant braver même le diable.

Décidément l’univers des Echecs est vaste !

Now you are someone

LIENS EXTERNES :

Anatoly Karpov

With Anatoly Karpov


photo credit: desdetasmania.blogspot.com

Anatoly Karpov est l’un de mes joueurs d’échecs préférés.
Sa longévité au plus haut niveau, son nombre impressionnant de victoires en tournoi, et son style de jeu, précis, mathématique et implacable continuent de me passionner.
Je n’ai jamais eu l’occasion de l’approcher…

Comme elle a de la chance cette jeune débutante ! Mais en a-t-elle conscience ?

Dieu- Fischer 1- 0

Hommage au fou

Il est mort le poète, et pour bien faire les chose à 64 ans. Il y a fort longtemps, Robert James Fischer disait: “Les Échecs, c’est la vie!”.

Il aura donc consacré chaque année de sa vie à l’une des 64 cases de l’échiquier. Il me plaît de penser qu’il est né en e2 et mort en e4.

Pour rendre hommage à ce Fou génial quelques anecdotes et citations savoureuses:

Dialogue Fischer – Tal :

Fischer : (misogyne)
“Les femmes sont bien trop faibles aux Echecs,je pourrais leur rendre un cavalier à toute et gagner quand même !”

Mikhail Tal : (pragmatique)
“Fischer est fischer, un femme est une femme, mais… un cavalier est un cavalier.”

Réflexion de Boris Spassky :

Le séduisant Spassky était réputé pour aimer particulièrement le beau sexe.

On lui demanda un jour s’il préfèrait une Dame sur l’échiquier ou dans son lit et Spassky répondit : “Ca dépend de la position

Pensées de Kasparov :

“Il n’y a pas de sport plus violent que les échecs.”

“Le plus grand jeu de l’esprit jamais inventé, plus vous l’apprenez, plus vous y prenez du plaisir”

Pensées de Tartacover :

“Il vaut mieux sacrifier les pièces de l’adversaire”

“Seul un grand joueur sait à quel point il joue faiblement.”

Pensées de Fischer :

“Le moment que je préfère le plus dans une rencontre, c’est celui où je sens que la personnalité de l’adversaire se brise.”

“Psychologiquement, tu dois avoir confiance en toi même, mais cette confiance doit être basée sur des faits.”

Pensées de Kortchnoï:

“Il vaut toujours mieux jouer un plan faux de façon logique que de n’avoir pas de plan du tout. “

Pensée de Perez:

“Les échecs sont plus proches de l’art de l’assassinat que de l’art de la guerre. Arturo Perez-Reverte. “

Pensée de Tarrasch :

“J’ai toujours senti une vague pitié pour l’homme qui ne connaît rien aux échecs, tout comme j’en aurais pour un homme ignorant de l’amour. Les Echecs, comme la musique ou comme l’amour, ont le pouvoir de rendre heureux.”

Pensée de Bronstein :

“Plusieurs personnes se sont demandées comment Tal faisait pour gagner… En fait, c’est très simple ! Il met ses pièces au centre de l’échiquier et les sacrifie quelque part !”

LIENS :