Rosanes Anderssen 1862 #chess

Spread the love

Jakob Rosanes et Adolf Anderssen sont deux joueurs d’Echecs de la période romantique. La partie évoquée aujourd’hui empreinte les méandres du contre-gambit Falkbeer, symbole s’il en est du jeu spectaculaire de cette fin de 19ème siècle.

Rosanes-Anderssen breslau 1862
  1. e4 e5 2. f4 d5

Les Noirs refusent le pion du gambit et offrent à leur tour un pion pour exploiter la faiblesse de l’aile-roi blanche. Cette suite aiguë est peu jouée aujourd’hui.

Nous nous intéresserons à la position après le 17ème coup blanc: Les Blancs viennent de jouer 17. Cf3 (La prise directe en d4 perdant sur Dxd4 avec un mat inévitable)

Les Noirs jouent et gagnent

Solution sous l’image.

… Dxb3! est évidemment le premier coup à analyser !

et après 18 axb3 Txb3

la menace 18… Tb1+ condamne les Blancs :

19 Fe1 Fe3+ et le mat en b1 est imparable.

La partie en PGN

Chess diag : Editer votre diagramme gratuitement !


diag, from chessdiag

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *