Le jeu est le travail de l’enfant

Have fun...!!! Ü
Creative Commons License photo credit: Denis Collette…!!!

En contemplant cette jolie photographie  sur Flickr, cette phrase de Pauline Kergomard (parfois aussi attribué à René Château) me revient en mémoire :

Le jeu est le travail de l’enfant…

Le jeu est une action ou une activité volontaire, accomplie dans certaines limites fixées de temps et de lieu, suivant une règle librement consentie et complètement impérieuse, pourvue en soi, accompagnée d’un sentiment de tension et de joie, et d’une conscience d’être autrement que dans la vie quotidienne.
(Huizinga dans « Homo ludens »).

Comme elle est jolie cette activité ludique ! Comme elle est riche ! Comme elle est essentielle !

Mais qu’est-ce que cela veut-il dire « jouer » ?

Les psychologues listent en général une dizaine de critères pour dépeindre le jeu, j’en retiens une grosse moitié comme fondamentaux :

  • Le jeu est sa propre production.  On a rien en plus après avoir jouer, on joue pour … jouer. On dit que le jeu est autotélique. Du grec autos (soi-même) et telos (but).
  • On ne peut jouer « à moitié ». On joue ou on ne joue pas ; et on ne peut faire autre chose en même temps.
  • Le jeu est un acte volontaire. Forcer un enfant à jouer est impossible.
  • Le jeu est symbolique.
  • Jouer c’est faire semblant que… mais sans illusion : on sait quand on joue !
  • Jouer donne du plaisir !