En fait Twitter, qu’est-ce que c’est ?

Partageant nos connaissances informatiques dans le cadre d’une association locale (Microloges), j’avais décidé  cette année (Après avoir parler de Netvibes, Gimp, Inkscape, Python, et Facebook ) d’évoquer Twitter.

Jump on the social media bandwagon
Creative Commons License photo credit: Matt Hamm

Une rapide recherche sur la toile d’une introduction à twitter pour les débutants me convainquis rapidement qu’il fallait que je me retrousse les manches…

Un service de microblogging ??? Comment expliquer ceci au commun des mortels ?

Oublions…

Rougegorge (Erithacus rubecula) Robin
Creative Commons License photo credit: giuss95

Nous avons tous déjà entendu le chant des oiseaux le matin en été. Ce brouhaha indescriptible, qui prive les campagnards des grasses matinées printanières, n’est d’ailleurs pas toujours si charmant !

Des centaines de volatiles d’espèces différentes y vont des leurs gazouillis. Chacun, semblant ignorer les autres, pousse sa chansonnette…

Mais ils ne font pas que chanter ! Ils écoutent les chants de leurs congénères. Ils y répondent. Et ils répètent certaines notes entendues…

Et bien, Twitter c’est ça. Les twittos (pardon pour ce néologisme, mais je suis convaincu qu’il sera admis un jour) disposent de 140 caractères pour lancer un twitt (un… gazouillis).

Vous pouvez écouter la terre entière gazouiller ici :

http://twitter.com/public_timeline

Hong Kong from the peak on a summer's night
Creative Commons License photo credit: Stuck in Customs

En arabe, en anglais, en chinois, en japonais, le gazouillis mondial est simplement incompréhensible comme la symphonie printanière évoquée plus haut.

Pour devenir un vrai twittos, il suffit de s’inscrire sur http://twitter.com .

Une fois inscrit, il est temps de commettre votre premier update. (Sur twitter un twitt s’appelle un update).

En général nos premiers updates sont un peu … inutiles :

Je vous offre mes 3 premiers :

  • Cette nuit j’ai découvert Twitter, et j’aime ça
  • Un café et correction de copies pendant qu’y en a qui surfe… Comme dirait Calimero: C’est vraiment trop injuste!
  • Il va pleuvoir ici…

A l’époque je prêchais dans le désert, n’ayant pas encore de « followers », ie des personnes qui m’écoutaient.  Aujourd’hui j’écoute une centaine de personnes et suis suivi par environ le double.

Qui écouter, pourquoi et comment ?

Le merle écoute le merle, le rossignole écoute le rossignole. On écoute en général les gens à qui on ressemble ou qui nous sont proches : proches géographiquement, politiquement, artistiquement etc.

Si vous êtes inscrits, une visite sur la page d’un twittos vous propose l’option follow, qui vous permet de suivre (ou non) cet utilisateur :

Vous pouvez éventuellement décider de m’écouter ici :

http://twitter.com/wouf

Mais avant de le faire, parcourez les twitt de cette page, ce sont eux qui doivent vous aider à décider : follow ou unfollow ?

Le but de cet article n’est pas (loin de là) d’être exhaustif mais de vous présenter rapidement ce service incontournable. A noter l’existence de nombreuses applications (des clients twitter) qui permettent d’utiliser twitter hors navigateur, des plug-in pour les navigateurs, des outils en ligne de statistique ou de recherche. Vous pouvez également recevoir les updates de vos chouchous par mail, ou par SMS.

Twitter est donc un fabuleux outil, utiles dans les sphères professionnelles comme amicales, l’essayer c’est l’adopter !

ASTUCE :

Si vous êtes convaincus et si vous désirez inciter votre réseau à s’y mettre aussi : Donnez leur votre page twitter et l’url de ce billet…

Lire aussi: