Le loft pour les photons

Des chercheurs français ont mis au point un piège à photon sans précédent : il permet d’observer un seul photon à la fois, sans le détruire. C’est la première fois que la naissance, la vie et la mort d’un photon unique est observée, expliquent les physiciens dans la revue Nature.

Lire sur le site du Nouvel Obs, un article étonnant:

Le photon, particule élémentaire ou quantum de la lumière, est normalement détruit lorsqu’il est observé. En effet, le dispositif utilise un détecteur de photons qui absorbent son énergie et donc le détruit.

La physique quantique signifie littéralement « physique des quanta » (= pluriel latin de « quantum » qui signifie quantité).

Ce nouveau mot apparaît dans le registre de la physique le 14 Décembre 1900 grâce à un mémoire révolutionnaire lu devant l’Académie des sciences de Prusse par l’allemand Max Planck.