Quand le dernier arbre aura été abattu…

sitting bull
Creative Commons License photo credit: son.delorian

Quand le dernier arbre aura été abattu, quand la dernière rivière aura été empoisonnée , quand le dernier poisson aura été péché, alors on saura que l’argent ne se mange pas.

L’homme, que dis-je, le sage qui a écrit ça, n’est pas jeune. A vrai dire, on commémore aujourd’hui l’anniversaire de sa mort, le 17 février 1909…

D’une saisissante modernité, cette citation démontre ci besoin était, la clairvoyance de la nation indienne.

Né en Juin 1829 en Arizona dans la tribu des Apaches, et d’abord nommé Go Khla Yeh (celui qui baille), l’homme que j’évoque aujourd’hui est plus connu sous le nom Geronimo.


Mais savez-vous d’où vient ce nom de guerre ?

Alors qu’il venge le massacre de sa famille, le 30 septembre 1859, jour de la saint Jérome, il entend les mexicains invoquer St Jérome pour leur défense :
– Géronimo !
…Et il gardera ce nom, pour toujours.


 » Je suis né dans les prairies, là où les vents soufflent librement et où rien n’arrête la lumière du soleil. Je suis né là où il n’y a pas de barrières… »

Votez pour cet article sur Scoopeo :

6 réflexions au sujet de « Quand le dernier arbre aura été abattu… »

  1. il faut être lucide… et réaliste, il n’y a rien de plus vrai que cette remarque.

    Je doute que l’homme soit capable aujourd’hui de comprendre cela, ne vivant que pour la consommation et l’argent… j’aimerai bien savoir si cet argent les sauveront le jour ou la terre arrêtera de tourner…

    l’humain est idiot

  2. @LN & Wouf : effectivement c’est bien une photo du lakota Sitting Bull et non de l’apache Geronimo qui illustre ici cette citation attribuée par ailleurs à ce dernier. Ceci dit même si elle avait été émise par Red Cloud, Cochise ou Danse avec les taupes, cette citation n’en reste pas moins exemplaire et malheureusement prémonitoire. Nous courrons à la perte des générations futures en leur laissant un monde souillé par le capitalisme et l’amour du profit à tout prix. Je fais partie de cette société de merde, travaillant bien consciencieusement, mettant à la banque sur un compte épargne tous les mois l’argent qui va servir à des banques à se faire plus d’argent que moi sur le dos de petits asiatiques ou indiens. Me faisant régulièrement engueuler au sortir de la gare par des clodos croyant être hors système mais qui au lieu de passer leur temps à militer préfèrent taper les gens de quelques euros gagnés de toute façon via ledit système. Que vais-je faire pour changer cela ? Si je gagne à l’Euromillion aurais-je le courage d’utiliser l’argent pour renflouer la dette d’un pays du tiers-monde plutôt que pour permettre à mon fils de se la couler douce tout au long de sa vie ? @Tous ceux qui ont lu ceci : oui l’humain est idiot… et que faisons nous contre cela ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *