Archives mensuelles : juillet 2009

Et Philips libéra la musique

Peu importe que votre collection musicale soit stockée sur le Centre Streamium ou sur votre PC. Avec Streamium, vous pouvez diffuser et écouter toute votre musique partout, dans n’importe quelle pièce de votre maison. Les choix sont multiples : vous pouvez diffuser une seule et même chanson dans toute la maison ou bien sélectionner une piste différente pour chaque pièce. Aucun fil, aucun câble, aucun souci Profitez du seul plaisir de la musique, illimité et sans fil.

Et ce n’est pas tout. Une profusion de musique, d’informations et de divertissement s’offre à vous en écoutant les stations de radio du monde entier, accessibles du bout des doigts. Pour plus de simplicité, vous pouvez même créer une liste de vos stations de radio Internet favorites. Streamium, c’est un univers entier de radio Internet et de musique en ligne.

Calendrier aout 2009 à télécharger

Vous êtes très nombreux à être intéressés par les calendriers mensuels que je propose comme fond d’écran depuis quelques temps et j’en suis heureux.

Je vous proposes de télécharger dès aujourd’hui celui du mois d’aout 2009.

aout2009

En cliquant sur la photo vous pourrez la télécharger dans la taille qui convient à votre écran.

J’ai pris ce cliché le 18 juillet, à Niergnies, près de Cambrai dans le nord de la France, à l’occasion d’un meeting aérien.

Il y a de la poésie et de la beauté dans ce genre de manifestation. Pour s’en convaincre il suffit de filmer quelques secondes du ballet, d’ajouter un peu de musique.

Ta mère en slip…

Happy Bokeh Friday!
Creative Commons License photo credit: eriwst

Robert Rouyet disait de lui :

Il est le contraire des bons faiseurs de scénarios, des gens réconfortants qui ne commettent pas ses erreurs, mais qui ont tellement moins à dire.

Jan Bucquoy a des idées. Des idées discutables, d’accord mais des idées. Auteur de bandes dessinées (Plus de 50 albums), cinéaste (La Vie sexuelle des Belges 1950-1978
) il est volontiers provocateur.

A l’entrée d’une petite galerie du quartier populaire des Marolles à Bruxelles , une plaque dorée porte l’inscription officielle « Musée du slip ».

Tout le monde est égal devant le slip

se plait à répéter Jan Bucquoy : Imaginons en slip l’individu qui nous impressionne, qu’il soit ministre, chef de service ou prof; et le mythe s’écroule !

Auto-proclamé conservateur du musée, Jan Bucquoy, barbu jovial en tee-shirt orange, accueille les invités en leur offrant un verre de bière.

Avec son « musée du slip », il dit maintenant avoir des projets en Grande-Bretagne et en France, où une exposition commencera dans une galerie parisienne en novembre. Jan Bucquoy veut aussi demander des sous-vêtements à « toute une liste » de personnalités françaises, dont la femme du chef de l’Etat, Carla Bruni-Sarkozy.

Le musée du slip de Bruxelles, inauguré jeudi, sera ouvert tous les week-end de 10h30 à 17h (36 rue des Renards, 1000 Bruxelles).


LIENS EXTERNES :


Elle a 75 ans la traction.

Arras est l’une des plus belle cité de l’univers, la traction l’une des plus belles automobiles du XXème siècle et il m’arrive parfois d’exagérer un peu…

Toujours est-il que ce rendez-vous de centaines de tractions sur les places d’Arras est un spectacle de choix !

Preuve en est ce petit échantillon de photographies que j’ai le plaisir de  vous offrir (un clic vous permet de télécharger la photo dans la taille de votre choix, via flickr)

tractions 086

tractions 001

tractions 040

tractions 042

tractions 043

tractions 045

tractions 056

Echecs et Art

Memorie e sogni N°2 / Memories and dreams N°2 " Gli avversari / The opponents"
© Tous droits réservés. Info licence sur Flickr

On a chanté les parisiennes.

On a poussé du buis sur du palissandre.

On a arrosé des repas en terrasse.

On a blitzé comme des fous dans des salles enfumées.

On a eut des succès.

Des échecs aussi.

On a aimé.

On a gagné.

On a perdu.

Sans jamais oublié Caissa

Déesse sur 64 cases.

Wouf

Se réveiller en forme et croquer le monde.

Je me souviens de cet instant plein de joie et de trouble, où je sentis pour la première fois ma singulière existence; je ne savais ce que j’étais, où j’étais, d’où je venais. J’ouvris les yeux, quel surcroit de sensations ! La lumière, la voûte céleste, la verdure de la terre, le cristal des eaux, tout m’occupait m’animait et me donner un sentiment inexprimable de plaisir : je crus d’abord que tous ces objets étaient en moi, et faisaient partie de moi-même.

Ce cours extrait d’un magnifique texte de Buffon (que vous pouvez relire ici)
me fait penser au réveil. Oh non pas mon réveil grognon habituel, mais au réveil tel que j’aimerai qu’il soit…

L’Éveil Lumière vous permet de vous réveiller naturellement grâce à l’augmentation progressive de l’intensité de la lumière ; désormais, le réveil est un moment agréable. Le design de sa lampe à économie d’énergie lui permet de s’adapter harmonieusement à tout type de chambre.

L’augmentation progressive de la lumière a un effet positif sur les hormones de l’énergie

La lumière augmente progressivement pendant 30 minutes avant votre heure de réveil. Le contact de la lumière avec les paupières a une incidence positive sur les hormones de l’énergie en préparant votre corps au réveil. La sensation au réveil s’en trouve améliorée.

Joueuse. Avec Sandrine Bonnaire, Kevin Kline, Valérie Lagrange

Deuxième fois en pas longtemps que j’évoque le septième art. Encore que cette fois-ci je ne m’éloigne pas de ma ligne rédactionnel puisque les échecs sont au centre de cette production.

Réalisé par Caroline Bottaro
Avec Sandrine Bonnaire, Kevin Kline, Valérie Lagrange

Film français. Genre : Drame
Durée : 1h 40min. Année de production : 2008
Distribué par StudioCanal

Dans un petit village de Corse, la vie d’Hélène, effacée et discrète, est faite de jours qui s’enchaînent et se ressemblent…Elle travaille comme femme de chambre dans un hôtel et semble apparemment heureuse avec son mari, Ange, et sa fille de quinze ans, Lisa. Sa vie modeste et monotone paraît toute tracée…

Tout bascule le jour où, faisant le ménage d’une des chambres de l’hôtel, elle surprend, fascinée, un jeune couple d’américains très séduisants qui joue aux échecs sur une des terrasses.

Tout d’abord intriguée, puis finalement passionnée par ce jeu, Hélène mettra tout en oeuvre, avec obstination, pour maîtriser les règles des échecs jusqu’à l’excellence. Elle pourra compter sur l’aide de Monsieur Kröger, un mystérieux habitant du village, pour arriver à ses fins. Mais cette métamorphose positive vers une nouvelle liberté pour Hélène, ne se fera pas sans modifier profondément, ses relations avec sa famille, ses amis et les habitants de village.

pendule-echecs

Quand on prend des risques on peut perdre; quand on en prend pas, on perd toujours.

Sandrine Bonnaire

Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n’en prend pas perd toujours.

Xavier Tartacover

004

Ce n’est pas la crise pour les voitures neuves ou le génocide des épaves de prestiges.

daimler

Ceux qui comme moi se font huer régulièrement parce qu’ils apprécient l’automobile pourraient dans un premier temps se réjouir :

En juin 2009, avec 235 407 immatriculations, le marché français des voitures particulières neuves est en
hausse de 7,1% avec le même nombre de jours ouvrables par rapport à juin 2008 (21 jours en 2009 comme
en 2008).

(Le dossier complet en PDF : http://www.ccfa.fr/IMG/pdf/communique-01072009.pdf )

7,1% C’est énorme… Et c’est grâce à la prime à la casse…

Oui mais :

Outre le fait qu’il est presque criminel de détruire des véhicules (de légende ou pas) fonctionnels, et pas du tout écologiste, doper ainsi la courbe de consommation est voué à l’échec. Dans quelques temps le parc des voitures anciennes sera petit, et un gros trou d’air viendra forcement secoué la demande !!!

Faudra alors trouver autre chose…

J’ai aussi une pensée pour madame K d’Arras, qui vient d’acquérir une très belle voiture neuve. Elle est  souriante , on lui a repris sa 403 familiale (un peu piqué de rouille)  1 000€ . ( Son mari l’avait acheté en 1962)

Moi? Je lui en aurais donné le double… Avec l’impression désagréable de profiter de sa crédulité….