Mathématiques : pourquoi l’écrire au pluriel ?

pointM3

Dans les langues européennes, le terme mathématique vient de deux mots grec qui signifient  » science, connaissance, apprentissage « , et  « qui aime apprendre « . La science est couramment désignée par les chercheurs et les enseignants sous le pluriel (les mathématiques, mathematics, etc.) ; cet usage remonte au pluriel neutre latin mathematica (Cicéron), issu du pluriel grec utilisé par Aristote, voulant précisément dire, toutes les choses mathématiques.

Toutefois, le singulier peut être employé (la mathématique) mais son sens est connoté. Dans le langage courant, le terme mathématiques est fréquemment apocopé en maths ; cette abréviation s’emploie toujours au pluriel en français.

 

SOURCES :