La mode du slow-motion

On voit partout sur le net depuis quelques mois le terme “slow-motion”. Mais ce terme n’est que la traduction anglaise du mot “ralenti”.

Le ralenti est un effet visuel permettant de ralentir artificiellement une action afin d’en augmenter l’impact visuel ou émotionnel. Le ralenti est obtenu en filmant une scène avec un nombre d’images par seconde supérieur à la vitesse de projection. En passant l’enregistrement avec un nombre d’images par seconde normal, la scène, plus longue, donne l’impression de se dérouler lentement.

Ce procédé a été inventé par l’Autrichien August Musger en 1904. Il n’est donc pas nouveau !

Il est utilisé couramment dans les films de cinéma (notamment dans les scènes romantiques, de suspense ou de combat), dans des retransmissions sportives pour détailler une action (but au football, saut en hauteur, arrivée d’une course, etc.) et dans des applications scientifiques (par exemple en balistique ou pour étudier des phénomènes naturels en décomposant leur formation).

La tendance actuelle est même de considérer ce procédé comme un art.


LIENS EXTERNES :

Votez pour cet article pour Scoopeo :

La publicité ciblé sur mobile approche à grands pas.

Le célèbre constructeur Nokia vient de faire une acquisition dans cette voie :
“Empocket” une compagnie qui oeuvre dans le domaine de la publicité pour mobiles.

On peut imaginer que dans un avenir proche, lorsqu’on appellera un taxi avec son mobile, une petite popup surgira, pour nous inciter à acheter un billet d’avion à prix dégriffé.

On va se marrer.

SOURCES :

Ouvrez les frontières!

En matière de musique, comme dans tous les domaines on ne peut pas tout connaître et tout aimer. Régulièrement sur Woufsblog, vous pouvez découvrir (redécouvrir) un artiste ou une petite parcelle de son oeuvre.

Tiken Jah Fakoly, de son vrai nom Doumbia Moussa Fakoly, est un chanteur de reggae ivoirien.

Tiken Jah Fakoly dit jouer une musique pour « éveiller les consciences » comme il l’a expliqué lors de diverses interviews. Sa musique parle de beaucoup d’injustices que subit la population de son pays d’origine, mais aussi et surtout du peuple africain. C’est donc un reggae proche du peuple africain qui souffre actuellement pour beaucoup de raisons différentes dont l’oppression et la misère.

Paroles

Ouvrez les frontières, ouvrez les frontières ( x 2 )

Vous venez chaque année
L’été comme l’hiver
Et nous on vous reçoit
Toujours les bras ouverts
Vous êtes ici chez vous
Après tout peu importe
On veut partir alors ouvrez nous la porte

Ouvrez les frontières, ouvrez les frontières ( x 2 )

Du Détroit de Gibraltar
Nous sommes des milliers
A vouloir comme vous
venir sans rendez-vous
Nous voulons voyager
Et aussi travailler
Mais nous on vous a pas refusé le visa

Ouvrez les frontières, ouvrez les frontières ( x 2 )

Nous aussi on veut connaître la chance d’étudier
La chance de voir nos rêves se réaliser
Avoir un beau métier
Pouvoir voyager
Connaître ce que vous appelez « liberté »
On veut que nos familles ne manquent plus de rien
On veut avoir cette vie où l’on mange à sa faim
On veut quitter cette misère quotidienne pour de bon
On veut partir d’ici car nous sommes tous en train de péter les plombs

Ouvrez les frontières, ouvrez les frontières ( x 2 )
Laissez nous passer …

Y a plus une goutte d’eau
Pour remplir notre seau
Ni même une goutte de pluie
Tout au fond du puis
Quand le ventre est vide
Sur le chemin de l’école
Un beau jour il décide
De prendre son envol, nan nan nan nan …

Ouvrez les frontières, ouvrez les frontières ( x 2 )
Laissez nous passer …

Ouvrez la porte
Ici on étouffe
On est plein à vouloir du rêve occidental
Ouvrez la porte
Ici la jeunesse s’essouffle
Ne vois tu pas que pour nous c’est vital

Ouvrez les frontières, ouvrez les frontières ( x 2 )
Laissez nous passer …

Vous avez pris nos plages
Et leur sable doré
Mis l’animal en cage
Abattu nos forêts
Qu’est ce qu’il nous reste
Quand on a les mains vides
On se prépare au voyage
Et on se jette dans le vide

Ouvrez les frontières, ouvrez les frontières ( x 2 )
Laissez nous passer …

LIENS EXTERNES :

Blender : La version 2.45 me plait bien !


fond6_1024, originally uploaded by wouf_is_wouf.

Blender n’est pas, loin de là, un outil grand public, sa prise en main demandera donc de l’investissement. Par contre, il est capable de rivaliser avec des logiciels commerciaux dont le très connu 3D Studio Max.

Quand l’automne nous enferme, il est peut-être temps de le découvrir se soft qui réchauffe?

/
Blender: Rendu de rêve

LIENS EXTERNES :

J’aime l’Afrique

On peut être un “no life like”, et voyager énormément grâce à la magie d’internet.
Ainsi je suis tombé en amour (comme disent nos cousins canadiens) d’un continent entier: l’Afrique.

Ses couleurs :

/

/

Sa faune

/

Tout n’y est que beauté

/

Je lis régulièrement les nouvelles sur lesoleil.sn, l’organe de presse en ligne du Sénégal, et j’apprécie le style fleuri de l’équipe journalistique. Mêmes les faits divers ont les couleurs chatoyantes des marchés bruyants :

“La mère de Dago Niang, jeune batteur de tam-tam, n’en revient toujours pas, elle qui a su à la barre du tribunal, que son fils prenait non seulement de l’alcool, mais qu’il était également un accroc de la drogue. En effet, cette dernière a toujours cru que son fils était sujet à des problèmes de « rab » (démons).

Elle a même eu à l’emmener chez un charlatan pour le guérir du mal qui commençait à l’inquiéter. C’est la troisième fois que le jeune batteur est attrait à la barre du tribunal pour des faits similaires. Une fois ça passe, deux fois ça lasse et trois fois ça casse. Sa génitrice, visiblement au seuil du supportable, est allée se plaindre à la Police pour menaces de mort.

Lire la suite de l’article

Epitaphe au mime Marceau, hymne à son prénom.

 /

Le mime marceau, né le 22 mars 1923 à Strasbourg et mort le 22 septembre 2007, était un acteur et mime français.

Après avoir fréquenté l’École des arts décoratifs de Limoges, qui lui laissera le goût du dessin et de la peinture qu’il pratique régulièrement, Marcel Marceau devient l’élève de Charles Dullin, de Barrault et d’Étienne Decroux, qui établit la « grammaire » de l’art du mime qu’il appelait la « statuaire mobile ».

Tellement mime il était, le mime Marceau, que son prénom nous viens difficilement en tête. Emile Marceau ? Non! La sonorité nous trompe et nous attire vers le “mi” de mime…

Retour des choses, c’est cette sonorité qui nous trompe, et plus l’image qui nous charme…
Adieu Marcel.

Souvenir :

Simplifions la loi

/

Simplifions la loi

“La commission des lois a pris l’initiative d’ouvrir un vaste chantier de simplification du droit. L’inflation des textes et la dégradation de leur qualité sont non seulement synonymes de dévalorisation et d’instabilité mais sont préjudiciables à l’attractivité et à la compétitivité de notre pays. S’inspirant du constat de Montesquieu selon lequel «les lois inutiles affaiblissent les lois nécessaires», la commission des lois s’est fixée pour mission de rendre la loi plus accessible, plus lisible et plus compréhensible à la fois pour le citoyen et pour ceux qui sont chargés de l’interpréter ou de l’appliquer.”

L’Assemblée nationale a mis en ligne cette nouvelle rubrique invitant les internautes à émettre des propositions en matière de simplification de la loi.

Les internautes peuvent ainsi suggérer d’abroger des dispositions devenues inutiles ou obsolètes. Ils peuvent également soumettre la réécriture de dispositions peu intelligibles. Pour cela, les internautes doivent s’identifier avant de citer précisément les dispositions législatives leur paraissant répondre à ces problématiques et avant d’exposer les difficultés auxquelles ils ont été confrontés.

C’est la commission des lois qui a pris l’initiative d’ouvrir cette rubrique devant “l’inflation des textes et la dégradation de leur qualité”. Elle présentera ensuite des propositions de réforme législative qui pourront être adoptées par le Parlement.

Ainsi vous et moi, avons maintenant notre mot à dire sur les textes de loi, non plus pour s’en plaindre, mais pour essayer de “faire bouger les choses“. oh non pas sur le fond, mais sur la forme, la syntaxe…

Ainsi peut-on fonder l’espérance qu’un jour les textes de loi soient plus compréhensibles que les traductions des notices japonaises de nos tondeuses à gazon.

Votez pour cet article sur Scoopeo :

Journal des Echecs (4) Kramnik est cramé (fatigué)

diag

On pourrait croire en c6!?

la partie en PGN

Les parties du championnat du monde en direct
Jouer en live