Python, inverser une chaîne de caractères


La qualité numéro 1 du langage de programmation Python est son accessibilité, même pour les débutants.
Le code est lisible, compréhensible rapidement. Python est LE langage par excellence pour apprendre à programmer.

Si vous ne l’avez pas encore installer sur votre système, je vous engage fortement à le faire à partir du site officiel.

L’exemple de script que nous allons étudier aujourd’hui est basé sur une fonction crée par l’utilisateur, qui inverse une chaîne de caractère. Elle renverra par exemple TOM si on lui envoie MOT.

Code Python traduit en HTML:
def envers (mot):
 

    "inverse une chaine de caractères" 

    resultat=""                  # La chaine résultat est vide

    for lettre in mot:          # Pour chaque lettre de la chaine

     resultat=lettre+resultat   # On l'insère en première position

    return resultat             # Et on retourne la chaine

    

# Pour tester dans L'IDLE

a=input("chaine : " )

print (envers(a))

Le code ci-dessus est écrit en utilisant plusieurs couleurs :

Le rouge sert à afficher les commentaires, ceux-ci sont précédés du caractère #. Les commentaires ne sont pas des instructions exécutées par Python, mais sont destinés à la compréhension du code (Pour permettre de se replonger dans ses anciens scripts, sans risquer de maux de tête, par exemple)

En orange : les mots réservés du langage Python
ici nous avons def, for, in et return

En violet : les fonctions prédéfinies (non créées par l’utilisateur )
seule la fonction raw-input() est utilisée dans ce script.

En bleu : Les fonctions crées par l’utilisateur
Ici une seule fonction : envers()

En vert : Les chaînes de caractères.
On en dénombre 3, dans des contextes très différents.

Une remarque importante, les espaces dans le code ont une importance capitale (On parle d’indentation du code), ainsi le bloc de code qui constitue le corps de la fonction envers est décalé de deux espaces vers la droite. Ainsi Python reconnaît la fin des instructions de cette fonction à l’arrêt de cette indentation.

Le mot clef def sert à définir notre propre fonction, il est suivi du nom de cette fonction (Ne pas utiliser de mots réservés ou de nom de fonctions prédéfinies!) puis de parenthèses enserrant une “variable” est du caractère “:”

def envers (mot):

On peut voir une fonction comme une usine, elle reçoit une matière première (ici une chaîne de caractère), effectue un travail (dans le bloc indenté) et livre (avec le mot clef
return) un produit fini (ici, une autre chaîne de caractère)

“inverse une chaîne de caractères”

Cette ligne est étrange, c’est une chaîne de caractères, seule, sans mot clefs qui demanderait à Python de faire quelque chose, sans affectation (On y reviendra). Elle semble ne servir à rien… Et pourtant son rôle est très pratique !
Si cette fonction est chargée en mémoire, en tapant envers ( avec une parenthèse ouvrante, cette phrase apparaît dans une bulle d’aide :

bulle

resultat=“”
On définit au départ la variable resultat comme une chaîne vide. A noter pour les vrais débutants en développement, le sens particulier du signe égal. Ce caractère est le symbole de l’affectation. On range la chaîne vide “” dans une “boite” qu’on a appelé resultat. Le contenue de cette boite changera au cours du script, cette boite est une variable.

for lettre in mot:

littéralement :
Pour lettre dans mot

mot est la matière première livrée à la fonction envers, une chaîne de caractères. Une chaîne de caractères étant constituée de lettres, l’expression for lettre in mot signifie que l’on va successivement affecter à la variable lettre les lettres contenues dans la chaîne mot (celle envoyée à la fonction).

Les deux points qui suivent, ainsi que l’indentation du code indique à Python que ce bloc indenté devra être exécuter pour chacune de ces lettres.

resultat=lettre+resultat

On reconnaît à nouveau ce signe égal d’affectation.
On va placer dans le membre de gauche (la variable resultat) l’évaluation de l’expression lettre + resultat. Je comprends l’étonnement de certain !
lettre est un caractère et resultat une chaîne ! Que signifie donc le signe + ?
Python comprend simplement +, pour des chaîne de caractère comme un ordre de concaténation :

“abc”+”def”=”abcdef”

 

 

Un exemple de ce qui se passe dans ce programme:
Supposons qu’on ait envoyé à la fonction envers, la chaîne “CHAT”

resultat est d’abord vide (resultat=””)
puis la boucle FOR IN parcourt les lettres de CHAT
1. resultat=”C”+”” soit “C”
2. resultat =”H”+”C” soit “HC”
3. resultat =”A” +”HC” soit “AHC”
4. resultat =”T” +”AHC” soit “TAHC”

la variable resultat contient donc une fois toutes les itérations de la boucles terminées, la chaîne de départ inversée.

Et l’usine envers() peut donc livrer son produit fini:

return resultat

La dernière partie du script, sert à tester la fonction:

a=input(“chaine : “)

input() est une fonction prédéfinie, son utilisation est aisée.
On range dans la variable a, la chaîne de caractères saisie au clavier par l’utilisateur.
Notez entre parenthèses une phrase d’invite pour lui indiquer ce qu’il doit faire.

print(envers(a))
Le mot réservé print
 

affiche à l’écran envers(a), le produit de la fonction envers quand on lui envoie la variable a.

On peut donc tester notre fonction:

testons

Elle fonctionne, c’est déjà ça !!!

Tags Python abordés dans cet article

def
for
in
return
print
raw_input

Le bilan sur les factorielles, permutations sans ou avec répetitions

En mathématiques, la notion de permutation correspond simplement à un changement d’ordre des objets d’un ensemble (ordonné).

Si on considère par exemple les anagrammes du mot LOSANGE, on se pose la question de savoir combien de mots (pas au sens littéraire, ces suites de lettres n’ont pas besoin d’avoir un sens) on peut écrire avec les lettres :


L-O-S-A-N-G-E .

Les lettres étant toutes différentes, on parle de permutation sans répétition, et le nombre de ces permutations est la factorielle du nombre d’objet (ici, ce sont des lettres).

soit : 7!= 5040

losange-anagrammes

(Vérification avec le programme Python évoqué ici)

Par contre dans le mot MESSAGES, la lettre E apparaît deux fois, tandis que le S apparaît 3 fois. On parle alors de permutation avec répétition.
Pour les dénombrer, on divise la factorielle du nombres d’objet (8!) par le produit des factorielles de deux et de trois (le nombre d’apparition des objets “répétés”):

On trouve : 8!/(2!x3!) = 40320 / 12 = 3360

anagrammes-messages

On peut résumer la méthode à employer pour dénombrer les permutations avec répétitions :

– On compte le nombre d’objet (lettres).
CHERCHEREZ est écrit avec 10 lettres.

– On se construit un petit tableau avec les objets répétés:

  • Objets : nombre de répétitions
  • C : 2
  • H : 2
  • E : 3
  • R : 2

Le nombre de permutation de CHERCHEREZ est 10! / (2! x 2! x 3! x 2!) = 10! / 48 =75600

anagrammes-chercherez

Cette méthode algorithmique nous incite à développer un petit programme qui affichera le nombre d’anagrammes d’un mot entré au clavier par l’utilisateur. (Non plus en les listant comme dans l’exemple étudié la dernière fois mais en calculant )

def fact(n):
"renvoie la factorielle de n"
if n==1: return 1
else : return n*fact(n-1)

mot=raw_input("Entrez votre mot (ENTREE pour quitter) : ")

while mot<>"":
lettre={}
a=0
while(a1:
denominateur=denominateur*fact(a)
chaine=chaine + str(a) +"!"if chaine<>"" : chaine = "/(" + chaine + ")"

print len(mot),"!",chaine,"=",fact(len(mot)),"/",denominateur,
print "=",fact(len(mot))/denominateur

print "Le nombre d'anagrammes de ",mot," est : ",fact(len(mot))/denominateur
print
print
mot=raw_input("un autre mot ? (ENTREE pour quitter) : ")


Ce qui donne :

anagrammes-py

Newton devancé par les mathématiciens Hindous ?

Doyle Flushing
Creative Commons License photo credit: fdecomite

Rendons à Cesar, ce qui est à Cesar…

Le calcul infinitésimal (ou calcul différentiel et intégral) est une branche des mathématiques, développée à partir de l’algèbre et de la géométrie, qui implique deux idées majeures complémentaires:

Ces deux concepts définissent des opérations inverses au sens précis défini par les théorèmes fondamentaux du calcul infinitésimal. Ceci veut dire qu’ils ont une priorité équivalente. Cependant l’approche pédagogique habituelle commence par le calcul différentiel.

Actualité > Newton devancé par les mathématiciens Hindous ?:

“On attribue généralement à Newton et à Leibniz la découverte de ce qui est probablement le plus puissant outil mathématique à la disposition de l’esprit humain : le calcul différentiel et intégral. Comme le montre George Gheverghese Joseph de l’University of Manchester, certains des résultats obtenus à l’aide de l’analyse infinitésimale à partir de la fin du 17ième siècle en Europe, étaient déjà connus des mathématiciens de l’école du Kerala, au sud-ouest de l’Inde, vers 1 400. Selon lui, on ne peut d’ailleurs pas écarter la possibilité qu’une partie de l’inspiration de Leibniz et Newton ne provienne de la transmission des travaux de Madhava et Nilakantha en Occident par les jésuites.”

les performances des mathématiciens de l’école du Kerala sont spectaculaires et méritent à juste titre d’être universellement reconnues. Incontestablement, leurs noms doivent maintenant figurer au panthéon des grands mathématiciens de l’humanité avec Archimède et Al-Khwarizmi.

LIENS EXTERNES:

Votez pour cet article sur Scoopeo :

Conseil de rentrée : Attention aux premiers prix !

Attention aux premiers prix !

De l’agenda à la trousse en passant par les feutres et les cartouches, les articles
« premier prix » (Ex : Eco+, Coup de pouce, n°1, Top Budget …) sont très présents en
hypermarchés à des prix souvent dérisoires pour faire face à l’assaut du hard
discount. Si l’on peut être tenté d’acheter ces articles « premier prix » en raison de
l’économie apparente qu’ils permettent, qu’en est-il du service rendu ?

La calculatrice TI 40 Collège II TEXAS INSTRUMENTS.
Affichage 2 lignes, idéale collège et lycée professionnel. 5 mémoires. Statistiques à 2 variables et fonctions trigonométriques, scientifiques. 2 opérateurs constants, division euclidienne. Modèle photographié.

www.familles-de-france.org