Polish jack

Mots clés : beauté connexion femme jack main mains manucures mpa ongles polish profondeur de champ red rouge rubis sang sensualité technologie usb vernis “vernis à ongles” vert technologie
connectique jack usb usb2 fille main brillant maquillage

Nouvelle photo : Création

Auteur : wouf


Mots clés : beauté colorier crayon création dessiner doigts femme sensualité février holographique mains ongles orange polish rouge rubis sang vernis vernis à ongles vert école écrire éducation  Vernis à ongles fille main brillant maquillage NPA

Interview d’une vraie folle de vernis, profondément superficielle ?

Elle est jeune et jolie, posée et fofolle. D’une grande culture dans de nombreux domaines, mais d’une modestie irréprochable. Excessive et raisonnable, cette jeune enseignante de 29 ans est une femme de paradoxe.

Continuer la lecture de Interview d’une vraie folle de vernis, profondément superficielle ?

Hongrie: 10.000 manifestants contre une taxe sur l’utilisation d’internet

Wet Chess

Plus de 10.000 Hongrois ont manifesté dimanche à Budapest pour exiger le retrait d’un projet du gouvernement du Premier ministre Viktor Orban de taxer l’utilisation d’internet, une mesure destinée à renflouer les caisses de l’Etat que ses détracteurs considèrent comme antidémocratique.

SOURCES :

Poker – Progresser : Ne pas être plus fish que le fish

Vilain vient de s’asseoir à la table depuis 7 mains. Il est entré dans le pot 5 fois, et en limpant.

partypoker – €0.10 NL (6 max) – Holdem – 5 players
Hand converted by PokerTracker 4

UTG (UTG): 157 BB (VPIP: 20.52, PFR: 14.70, 3Bet Preflop: 4.59, Hands: 10,200)
CO (CO): 91.2 BB (VPIP: 0.00, PFR: 0.00, 3Bet Preflop: -, Hands: 1)
BTN (BTN): 174 BB (VPIP: 71.43, PFR: 0.00, 3Bet Preflop: 0.00, Hands: 8)
SB (SB): 65.5 BB (VPIP: 57.14, PFR: 21.43, 3Bet Preflop: 20.00, Hands: 14)
Hero (BB): 103.6 BB

SB posts SB 0.5 BB, Hero posts BB 1 BB, CO posts penalty blind 1.5 BB

Dealt to Hero:

fold, CO checks, BTN calls 1 BB, SB calls 0.5 BB, Hero raises to 5 BB, fold, BTN calls 4 BB, fold

Flop (12.5 BB, 2 players):

Hero bets 8.7 BB, BTN raises to 169 BB and is all-in, Hero calls 89.9 BB and is all-in

Turn (209.7 BB, 2 players):

River (209.7 BB, 2 players):

Hero shows:

(Two Pair, Kings and Queens)
(Pre 47%, Flop 3%, Turn 9%)

BTN shows:

(Full House, Twos full of Queens)
(Pre 53%, Flop 97%, Turn 91%)

BTN wins 70.4 BB

BTN wins 195.8 BB

Héro a perdu son tapis.

La relance au pré-flop est standard.

Le Continuation-Bet au Flop l’est tout autant.

Par-contre la question qui se pose est l’attitude à avoir sur la relance de Vilain sur lequel nous n’avons hélas aucun read, mais l’intuition après 7 mains d’avoir affaire à un joueur récréatif.

Je me souviens à chaud m’être dit :

-” Il a deux carreaux, ou un tirage suite par les deux bouts… soit entre 7 et 9 outs, allez comptons 12 avec les combinés… et on est en coin flip…”

J’avais même l’impression d’avoir été pessimiste dans mon évaluation.

En revue de session, j’ai trouvé intéressant de vérifier que ma ligne n’est pas si affreuse.

En utilisant filezilla (déjà évoqué ici) et en considérant que Vilain joue ainsi :

  • AA-QQ et 22 (10 combos)
  • Ses doubles paires
  • Ses flushdraws
  • Ses OESD

On est effectivement en coin flip (51% VS 49%)

Si je ne me suis pas trompé sur le profil du joueur (Ce n’est pas certain) la ligne n’est pas si mauvaise.

Quant à savoir si le fold sur la relance n’était pas meilleur, je viens de demander  l’avis de spécialistes sur le forum de pokerstrategy.com :

D’après Cyril Léger (Luronbch):

(…)le fait de ne pas avoir d’info est problématique, j’ai dans l’idée, que moins nous avons d’infos moins nous devrions payer des tapis avec des mains finalement relativement marginale.

Donc ici je penche plus vers le fold, car le doute sur sa range est bien présent.

 

 

Les Echecs en France, politique et développement par B Sojka

Qui ne connait pas Bernard SOJKA ? Si vous êtes ,comme moi joueur d’échecs, vous l’avez croisé forcément dans les allées d’un tournoi. Pour les autres, ceux qui n’ont pas la chance de l’avoir rencontré ,Bernard est un homme étonnant : Arbitre international, riche d’une culture générale exceptionnelle et d’un savoir échiquéen inégalé, Bernard Sojka est ,entre autre, également fourni d’un mauvais fort caractère et d’une profonde humanité…

Nous nous sommes rencontré lors des championnats de France des aveugles et non-voyants, ce week-end et avons abordé l’évolution politique des échecs en France depuis quelques décennies. Bon c’est vrai qu’il sensiblement plus âgé que moi (nanana nanère) mais je ne suis pas non plus un canard de l’année….

A cette occasion je luis ai proposé cette tribune pour vous faire part de son analyse.

IMG_1038.jpg

En 2012, les deux candidats à la présidence de la FFE sont venus , dans le cadre de leur campagne électorale, au tournoi du Cap d’Agde. A cette occasion, je leur ai posé la question de savoir quelle allait être leur politique quant aux petits clubs ? J’ai immédiatement souligné le fort taux de mortalité de ces derniers que j’ai rapproché du manque d’intérêt patent de tous les dirigeants fédéraux vis à vis d’eux. Ceci se traduisait par le manque de compétitions qui leur était réservées et, petit à petit, par leur disparition. Cela ressemblait à la fonte de la banquise.

Les deux candidats se sont dits intéressés par la question et m’ont demandé de leur fournir un document propre à y remédier.

C’est au milieu du siècle dernier que je mis pour la première fois les pieds dans un club d’Echecs. De ce fait, je pense avoir un recul certain sur la vie échiquéenne fédérale. J’ai vu une fédération inerte et quasiment feue reprendre goût à la vie pour devenir l’une des meilleurs fédérations mondiales, et ce dans l’indifférence quasi-générale.

Suite à l’invitation des deux candidats, je me suis immédiatement penché sur la question du document que je vous présente et qui se compose de quelques pièces. Il m’a fallu plus d’un an pour le rédiger et reconstituer la vie des compétitions fédérales. Hélas, il n’existe aucune archive à la fédération et je sais que certains documents sont incomplets, voire partiellement erronés. Que tous ceux qui peuvent apporter aide et précisions le fassent en m’écrivant à l’adresse suivante : bernard.sojka@sfr.fr et je les remercie d’avance.

Le document se décompose en quelques pièces, toutes au format pdf. Chacun pourra le lire sur son ordinateur moyennant un visualisateur comme Acrobat Reader, Sumatra, ou d’autres encore.

J’ai choisi de propager ce document à tous les clubs de la FFE afin que chacun puisse prendre conscience du sujet, et l’inciter peut être à changer son fusil d’épaule afin d’aider un peu ceux qui sont dans le besoin de compétitions.

Comme ce sont les Interclubs par 8 qui sont la cause de nos tourments, j’ai accepté de faire partie de commissions mises en place par la fédération nouvellement élue. En particulier celle sur les compétitions et aussi une autre sur le handicap.

Mon avis est neutre et n’affiche aucun penchant vers qui que ce soit des élus actuels : j’ai appris à savoir me désengager quand les dirigeants privilégient leur carte de visite à sur leurs engagements passés.

Seuls des dirigeants responsables sauront retirer la substantifique moelle de cet ensemble. Ceci permettra à chacun de juger.

Les documents fournis sont au nombre de 5

1- l’acte de naissance du Championnat par équipes de 8 (2 pages) : ActeDeNaissance
2- la liste des clubs de la FFE au 20 mai 2013 : 20130520-ClubsFFE-2013
3- le palmarès des Championnats de France de 1980 à juin 2013. (voir le (*) plus bas) : 1980-2013-CFI
4- Des statistiques de l’INSEE publiées sur divers sites dont celui de Jeunesse et Sports et qui viendront appuyer mes déclarations : INSEE faites dans le rapport constitué par la 5° pièce, dénommé FFE-Compétitions : FFE-COMPETITIONS

Je sais que j’y donne des lignes de conduite mais tout ce que je propose est surtout fait dans les buts suivants :
· mettre fin à l’hémorragie des petits clubs qui ne cessent de sublimer.
· Permettre aux clubs de petite taille de s’étoffer et de gagner en qualité
· Promouvoir la formation des jeunes, des nouveaux venus, des féminines
· Préparer une réflexion quant à l’opportunité d’un secteur professionnel
· Rendre les compétitions équitables en mettant fin à des pratiques hypocrites consistant à éloigner les meilleurs joueurs amateurs de la compétition.
· Commencer à gérer les clubs en bon père de famille.

Je sais que j’aurais beaucoup de supporters et encore plus de détracteurs : c’est la logique de la vie en collectivité ! Mais ce document n’est pas fait pour plaire, puisqu’il s’agit surtout d’un constat.

A l’heure où Internet est entré en force dans les familles, il est temps que la FFE fasse tout ce qui est possible pour ramener les joueurs d’échecs dans les clubs et les incite à participer activement à leurs activités.

Mes remerciements iront à

· la Bibliothèque Nationale qui m’a permis de retrouver nombre d’informations qui me manquaient,
· MM. Jacques Lambert -qui accepta de créer cette compétition- , Jean Claude Loubatière (+) qui la popularisa et Michel Roos (+) qui la proposa,
· (*) M. Dominique Thimognier qui publiera les détails desdits championnats sur le site “Héritage des Echecs Français”.

Bonne lecture à tous.